AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Madelaine ♛ We create our own fate

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
carapace super classe

ÂGE :
24

INTERVIEWS :
181

carapace super classe

MessageSujet: Madelaine ♛ We create our own fate   Lun 22 Oct - 18:13





We create our own fate
Every human being is a puzzle of need.
You must become the missing piece.



☾☾ Votre tournée était enfin terminée, ça te faisait énormément de bien de pouvoir te poser un peu parce que vous n'aviez pas arrêté pendant tout un mois. Concert sur concert, ça n'en finissait pas. Tu ne t'en plains pas non plus, t'avais toujours voulu faire ça et tu es juste tellement fier de ce que tu as accomplis .. De ce que vous avez accomplis, parce que oui t'es pas tout seul dans l'histoire, vous êtes sept gamins qui bossent ensemble, vous vivez vous tous de votre passion commune. Sans eux tu ne serais pas ici, c'est certain. Tu y pensais vraiment, tout en étant allongé sur ton lit, regardant au passage si tu n'avais pas reçu un message de cette fameuse fille avec qui tu parles depuis un bon moment déjà, tu t'étais attaché à elle alors que t'avais aucune idée de ce à quoi elle pouvait ressembler, tu lui parlais seulement par message et pourtant t'avais l'impression de la connaitre depuis longtemps. Après t'es pas le genre de personne à ne voir que par le physique, après tout ce que tu as subi plus jeune, tu t'en fiche du physique, c'est la personnalité qui t’intéresse et le feeling qui passe. Avec cette fille, le feeling passe bien, t'aimerais bien la rencontrer un jour, mais t'es trop timide pour lui proposer un rendez-vous et t'iras pas demander à tes bandmates pour t'aider, ils sont pas bien plus doués que toi pour ça. Tu restes allongé dans ton lit, réfléchissant encore à ce que tu comptes faire de ta journée et vu l'heure et surtout vu le calme qui règne, tu te doutes que tes bandmates dorment encore. Il était assez tôt c'est vrai, t'as pas l'habitude pourtant d'être levé à cet heure ci, mais t'avais encore toute l'adrénaline de ce dernier mois dans les veines, tu adorais tellement ces instants là qu'en vrai, malgré la fatigue, t'avais pas envie de quitter la scène.

Au final, tu décides d'aller te prendre une douche pour te réveiller un peu pour à la fin, finir dans la cuisine pour manger un bol de céréales énorme, tu pourrais en manger six là tellement que t'avais faim, mais fallait que t'en laisses pour tes frères, tu sais parfaitement que l'un d'eux risque de gueuler si tu laisses pas les céréales. Tu termines alors ton bol et le laisse dans l'évier, la vaisselle tu la laisses aux autres. Tu retournes discrètement dans ta chambre, pour tuer le temps, t'avais envie de lire, sauf que malheureusement pour toi, tu les avais tous lu déjà et t'avais pas vraiment envie de relire les mêmes choses, t'avais besoin de nouveautés, tu connaissais tes livres presque par cœur, alors inutile d'en relire un pour une nouvelle fois. Tu prends ton téléphone et relit les messages avec la jeune femme et là ... Tu te souviens en lisant tout ça qu'elle t'avait conseillé un livre qu'elle venait de lire, tu te décides alors de rechercher le nom de ce livre dans la conversation ... Les Liaisons Dangereuses ... C'était un livre français à la base, tu en avais déjà entendu parler, mais tu n'avais pas pris le temps de voir s'il existait en version anglaise puis tu avais d'autres livres à lire alors tu n'avais pas chercher plus loin, mais là t'avais envie de le lire bien que les histoires d'amour tout ça dans les livres ça ne t'attires pas plus que ça, mais si elle t'avait conseillé ça, ça te donnait la curiosité de le lire. Tu te décides enfin de quitter l'appartement pour disparaître dans les rue de Los Angeles afin de rejoindre la librairie. Sur place, tu te mets à chercher un peu partout ce fameux livre que tu finis par trouver, avec un peu de mal. Tu décides alors de te diriger vers la caisse, sauf que vu ta maladresse extraordinaire en te retournant tu bouscules une jeune rousse, faisant littéralement valser ses bouquins au sol, ainsi que le tien. « Espèce de crétin » Marmonnes-tu en coréen en ramassant les bouquins au sol. Tu finis par regarder la jeune femme que tu viens de bousculer « Pardonnez-moi. Je ne vous avez pas vu » Tu bafouilles légèrement, heureusement que tu t'en sors pas mal en anglais, parce que tu passerais pour un dindon.

CODAGE PAR AMATIS


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
admin a harceler si besoin

ÂGE :
24

INTERVIEWS :
164

admin a harceler si besoin

MessageSujet: Re: Madelaine ♛ We create our own fate   Mer 24 Oct - 19:31

Les journées commencent ce plus en plus à devenir chargées depuis que vous avez recommencé à tourner pour la série Riverdale. Tu adore ton boulot, ce n’est même pas une question, mais tu ne peux pas t’empêcher d’apprécier de plus en plus les journées de congé pendant lesquelles tu peux souffler un peu. T’aimes beaucoup l’équipe avec qui tu travailles, t’adores encore plus les autres acteurs avec qui tu as la chance de jouer. Ils sont tous de très grands amis qui représentent beaucoup pour toi dans ta vie. Pourtant, lorsque tu reviens à la maison, tu ne peux pas t’empêcher de te sentir beaucoup mieux. Il faut dire que ta vie à beaucoup changé depuis que Travis et toi avez rompu. T’as quitté ton appartement pour venir habiter avec deux de tes bonnes amies, la dynamique est tellement différente. Déjà, vous avez toutes les trois des personnalités tellement différentes que tu dois vraiment travailler très fort pour ne pas exploser et péter un plomb à toutes les cinq minutes. T’es pas des plus patientes dans la vie, t’as beaucoup de difficulté à t’adapter et à mettre de l’eau dans ton vin pour que tout se passe bien. Déjà que tu aimes beaucoup ton petit calme, maintenant que t’habites avec deux autres filles, sans compter les 8 chiens qui prennent énormément de place, t’es bien heureuse lorsque tu te réveilles le matin et que tu réalises qu’il n’y a personne à la maison. T’es pas du genre à t’isoler, mais ça t’arrives quand même souvent ces temps-ci. Tu peux pas nier que t’as beaucoup de mal à passer par-dessus ta rupture, t’as longtemps pensé que Travis était l’homme de ta vie et maintenant tu le vis plus difficilement. T’as l’impression d’avoir gaspillé la dernière année de ta vie considérant comment il n’a pas osé à tout foutre en l’air en allant embrasser une autre femme à pleine bouche alors que t’étais pas trop loin dans la même pièce. Juste à y penser, t’as encore la fureur qui te monte aux joues et lorsque tu commences à entendre à nouveau ta colocataire se mettre à chanter avec la musique dans le tapis et ses chiens qui l’accompagnent, tu te dis que tu peux pas passer ta journée de congé à te boucher les oreilles et à rager comme ça dans ton coin.

Tu sors de ta chambre sans dire un mot, sans vraiment prendre le temps de te maquiller ou de sortir tes plus beaux vêtements. T’as envie de sortir d’ici, mais t’as aussi envie de trouver la paix un tout petit peu et tu sais que ce sera pas facile. T’hésites pas à couvrir le plus possible ton visage, quoique tu sais très bien que peu importe où tu vas pour essayer d’être un peu tranquille, ta tignasse rousse te trahit toujours un peu plus que tu l’aimerais. Tu décides de te rendre à la bibliothèque, histoire de te trouver quelque chose à lire pour t’occuper l’esprit. Tu t’es beaucoup jeté dans la lecture dernièrement, tu te fies beaucoup aux suggestions d’Emma pour te trouver une nouvelle lecture et jusqu’à maintenant, t’as jamais été vraiment décue. T’as trouvé cet ami aussi via les recommandations de ta colocataire avec qui tu parles beaucoup maintenant, avec qui tu partages énormément ce que tu aimes bien lire dans tes temps libres. Avec qui tu partages pas mal tout maintenant aussi, quand tu y penses bien. Tu sais que ça te change les idées d’avoir quelqu’un comme ça à la portée de la main avec qui parler. Pourtant, tu l’as jamais vraiment vu. Ca te fait encore un peu étrange de penser que tu t’es lié aussi facilement d’amitié avec quelqu’un, mais tu ne voudrais pas sacrifier les conversations que vous avez ensemble pour rien au monde. Tu réussis finalement à te rendre à la librairie, ta liste de prochaines découvertes en main. T’as déjà quelques livres en main en l’espace de quelques minutes seulement, rien de bien encombrant, mais tu regardes pas du tout où tu te diriges, trop concentrée à essayer de lire le titre du prochain livre que t’aimerais bien trouver. C’est qu’il faut toujours chercher énormément à chaque fois que tu viens ici et normalement, c’est pas trop un mal, excepté que cette fois-ci, tes recherches sont brusquement mise en pause lorsque tu sens un choc tellement fort que tu te retrouves sur le sol, avec tes livres étalés sur le plancher devant toi. Il faut que tu te retiennes fortement pour ne pas rager face à l’inconnu qui se retrouve devant toi, parlant dans une langue inconnue alors qu’il essaie bien malgré lui de ramasser les dégâts qu’il vient de causer. Tu prendre quelques secondes pour le regarder, tu te dis que son visage te dit vachement quelque chose, mais ton attention est détournée rapidement vers un des livres qu’il ramasse, pas un des tiens, mais tu le connais beaucoup trop. Son choix de lecture te fait sourire légèrement. « Les Liaisons Dangereuses, huh? Très bon choix. » Tu te relèves, prenant soin de replacer tes cheveux qui se sont amusés à se jeter dans ton visage. Tu pourrais jurer que tu reconnais la personne qui se trouve devant toi, mais impossible de placer un nom. « Y’as pas de mal. Je regardais pas du tout ou j’allais. » T’oses pas lui dire que t’as passé près d’exploser de rage après qu’il t’ait bousculé, mais la librairie est pleine et t’as vraiment pas besoin de créer une scène en public aujourd’hui.

_________________

I LIVE SO I LOVE
It's a long way from I to U. Fuck, JKLMNOPQRST, I crossed all the letters and I reached you. I want to be part of your bookcase, I'd like to be involved in your novel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
carapace super classe

ÂGE :
24

INTERVIEWS :
181

carapace super classe

MessageSujet: Re: Madelaine ♛ We create our own fate   Sam 27 Oct - 9:36





We create our own fate
Every human being is a puzzle of need.
You must become the missing piece.



☾☾ En vérité, alors que tu te retrouvais à chercher ce fameux livre que t'avais conseiller la jeune femme avec qui tu échangeais de nombreux messages depuis plusieurs jours, tu te demandais si t'aurais pas fais mieux d'essayer de te rendormir parce que, ouais, tu sentais que t'étais bien épuisé. Vous vous étiez donné à fond pendant tout le temps de la tournée et t'avais à peine pris le temps de te reposer à vrai dire. T'aurais bien voulu passer juste vingt-quatre heures à dormir, mais avec les gars, tu sais que c'est impossible, ils ne savent pas rester calme ne serait-ce qu'une heure alors toute une journée, faut pas que tu rêves. Tu sens qu'un jour tu vas faire en sorte de les virer tous de l'appartement pour t'offrir un moment de paix. Déjà tu vas virer Hoseok chez Ariana, tu sais qu'ils s'entendent bien, au moins il pourra faire le fou autant qu'il veut là bas puisque tu sais que c'est pas elle que ça va gênée, quand elle est là, elle est aussi fatigante que les six réunis, alors bon ... Oh et puis tu vas tous les virer chez elle, tu seras en paix pendant plusieurs heures c'est certain.

T'étais content d'avoir pu enfin mettre la main sur ce fameux livre, t'allais pouvoir rentrer assez rapidement à l'appartement et te poser tranquillement dans ton lit pour le lire ... Enfin tranquillement, c'est vite dit, parce que si les autres sont réveiller, t'allais pas être tranquille bien longtemps. Au moins, tu pourras dire à ta nouvelle amie que t'avais suivis ses conseils, t'espérais vraiment que le livre puisse te plaire, après tout pour le moment les livres qu'elle t'avait conseillé étaient cool, alrs tu lui faisais confiance.  Tu ne l'avais jamais vu en vrai, mais t'étais attaché à elle, tu sais pas par quels moyens, mais c'était le cas. T'avais même été te confier à elle sur certaines choses que seuls tes bandmates savaient sur toi. A part à eux, tu te confiais pas forcément aux autres personnes, mais cette fille, tu sais pas, c'est presque si t'étais un livre ouvert avec elle. T'avais tellement été dans tes pensées et dans ta fatigue que t'avais bousculer une jeune femme. Alors que t'étais en train de ramasser les bouquins, elle te fit une remarque sur ton choix de livre, tu chopes ta casquette au sol au passage et une fois redresser tu lui lance un petit sourire « Merci, une amie me l'a conseiller y'a peu, j'espère qu'elle m'a bien conseiller. » Tu laches un leger rire en lui tendant ses bouquins.  « J'espère que je ne vous ai pas fait mal en tout cas. » Tu la regardes et là tu bug un peu, elle te disait quelque chose, t'avais l'impression de l'avoir déjà, ne serait-ce qu'apperçue quelque part, mais t'arrives pas à savoir où exactement. Tu secoues légèrement la tête pour revenir en quelques sortes sur terre. « Je .. moi c'est Namjoon.. »  Tu lui souris légèrement, mais t'étais pas tout à fait doué pour te présenter en soit, surtout à une femme.

CODAGE PAR AMATIS


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
admin a harceler si besoin

ÂGE :
24

INTERVIEWS :
164

admin a harceler si besoin

MessageSujet: Re: Madelaine ♛ We create our own fate   Lun 29 Oct - 0:48


we create our own fate




Tu cherchais rien en particulier, juste un moyen de te changer les idées. Dernièrement, tu t’étais mise dans beaucoup d’activités pour recommencer à prendre soin de toi et ça te faisait un bien fou. Pendant trop longtemps, tu avais pensé que t’occuper de ton couple était une façon détournée de t’occuper de toi-même et tu avais rapidement réalisé que ce n’était pas le cas. Tu détestais te sentir de la sorte, comme si tu avais gaspillé tout ce que tu avais passé tant de temps à essayer de construire. Toi qui était tellement une grande romantique, qui vivait pour ce genre d’amour où on est prêt à s’abandonner corps et âme, tu réalisais maintenant que la vie était une bataille qu’on gagnait souvent beaucoup mieux seul qu’à deux. C’était pas ton genre d’être pessimiste, mais tu ne pouvais pas t’empêcher que t’avais fait tout ça pour rien lorsque tu voyais comment Travis avait jeté votre relation d’un revers de la main, comme un vieux torchon sale qui ne sert plus à rien. C’était pas si mal, maintenant que tu prenais du recul. Tu étais bien seule, ça permettait de te recentrer et te concentrer sur des activités que tu aimais beaucoup. La première étant la gym, tu t’étais abonnée à la salle de gym la plus proche de la maison et si tu n’étais pas chez toi en train de lire un bon livre, n’importe qui pouvait te trouver à cet exact endroit. Ça te faisait beaucoup de bien de sortir les mauvaises énergies, mais lorsque venait le temps de te relaxer, il n’y avait rien de mieux pour toi que de t’évader avec une nouvelle histoire à dévorer. Tu te surprenais à lire les livres que tu aimais bien à la vitesse de l’éclair et plus souvent qu’autrement, tu te retrouvais avec moins de nouveaux tomes à lire, ta bibliothèque commençait à être beaucoup trop familière.

C’était un peu le but de ta visite aujourd’hui, après tout. Tu avais besoin de quelque chose de nouveau à te mettre sous la dent, ne serait-ce que pour t’échapper un peu de la réalité, du travail, de ce qui se passait dans ta vie et qui te tourmentait un tout petit peu. Malheureusement pour toi, loin étaient tes plans de passer un après-midi tranquille, maintenant que tu te retrouvais étalée sur le sol avec tes choix du jour un peu partout sur le plancher. Tu sens les regards des autres alentours se poser sur toi et ton interlocuteur lorsque tu te relèves. Tu soupires un peu, tu n’avais pas vraiment envie de faire une scène et te faire remarquer et pourtant, te voilà maintenant au centre de l’attention. Tu jettes un regard foudroyant à une dame qui s’affairait un peu à essayer de te reconnaître, toi ou celui qui t’a bêtement foncé dedans t’en sait trop rien. Faut dire que vous avez l’air d’une drôle de paire plantés comme ça au beau milieu de la librairie. Ton attention se retourne sur le jeune asiatique devant toi lorsqu’il répond à ton commentaire sur son choix de livre. Tu ne peux pas t’empêcher de sourire, toi-même tu venais fortement de conseiller ce livre à un bon ami et tu étais vraiment curieuse de savoir ce qu’il allait en penser. « Eh bien, cette amie à sacrément bon goût. Je l’ai dévoré il y a de cela quelques semaines, c’est mon nouveau coup de coeur. Je le recommanderais également à n’importe qui me demande. » Le pauvre à l’air de se sentir complètement mal de t’avoir bousculé et même si au départ tu étais prête à partir en furie, tu ne peux pas t’empêcher de laisser tomber lorsque qu’il te lance un petit sourire. Tu fais un signe de la main pour balayer le malaise, t’as pas besoin de te prendre la tête en ce moment avec tout ça. « Oh non, pas du tout. C’est un bête accident, on va pas gâcher une si belle journée pour ça. » Oui parce que pour toi, journée à la librairie égale nécessairement un bon temps, alors tu décides de laisser ton caractère de feu pour te concentrer sur la nouvelle rencontre que tu es en train de faire. « Namjoon… ça vient pas d’ici, ça, non? » Il faut vraiment que tu apprennes à tenir ta langue, c’est vraiment pas poli de poser des questions comme ça à des inconnus. N’empêches qu’il t’intrigue vraiment, tu sais pas, c’est sur le point de te revenir. « Je suis désolée, c’est complètement innaproprié. Moi, c’est Madelaine. » Tu lui tends la main en signe de présentation, un petit sourire se dessinant sur le coin de tes lèvres.

AVENGEDINCHAINS

_________________

I LIVE SO I LOVE
It's a long way from I to U. Fuck, JKLMNOPQRST, I crossed all the letters and I reached you. I want to be part of your bookcase, I'd like to be involved in your novel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
carapace super classe

ÂGE :
24

INTERVIEWS :
181

carapace super classe

MessageSujet: Re: Madelaine ♛ We create our own fate   Mar 30 Oct - 21:54





We create our own fate
Every human being is a puzzle of need.
You must become the missing piece.



☾☾ Tu vas pas mentir, t'es un peu en bug face à cette demoiselle, elle te disait quelque chose, mais tu ne savais pas où tu avais pu l'apercevoir. Peut-être actrice ou encore chanteuse ou même mannequin ? Tu ne sais pas vraiment, faut dire que tu connaissais pas encore bien les séries américaines et tout le tralala, même en étant à Los Angeles, tu continuais de regarder tes animés asiatiques et tout le reste, t'avais pas l'occasion de t’intéresser aux films américaines en soit puis tu préfères lire, c'est pas nouveau. T'avais certainement lu tous les mangas que tu pouvais et maintenant tu t’intéressais principalement à la lecture américaine et encore plus depuis que tu parlais avec cet inconnue. Tu pensais à elle présentement jusqu'à ce que la rouquine devant toi te réveille légèrement. « Bon et bien, si vous aussi vous me dites qu'il est bien, c'est qu'il doit l'être. » Tu souris un peu bêtement, t'étais pas vraiment à l'aise de discuter avec une femme en face à face, seul comme ça sans tes bandmates autour. Enfin ... D'un sens tu préfères qu'ils ne soient pas là, ils seraient capable de mettre un bazar monstre dans la librairie.

Tu t'étais quand même légèrement inquiété de lui avoir fait mal, après tout à côté de toi, elle paraissait quelque peu comme une mouche. Cependant elle te rassure un peu en te disant que ça va, tu continues de lui sourire, t'es un peu buguer en vérité, tu ne sais pas trop quoi lui dire. T'essaie de te souvenir où tu avais pu la voir, t'osais pas forcément lui demander en fait, t'avais peur de passer pour un sombre idiot ... peut-être encore plus que tu ne le passais déjà au fond à lui sourire bêtement comme ça. Elle se présente finalement à toi à son tour, Madelaine ... ça te dit vaguement quelque chose ... En vrai t'es pas certain, tu vas certainement attendre que la conversation s'engage un peu plus ... si ça arrive du moins, parce que peut-être qu'elle aura autre chose à faire que de parler avec un inconnu total « Enchanté. » Tu saisis alors sa main pour la saluer avant de poursuivre.  « En effet, c'est coréen. Je viens de corée du sud. On s'est installé ici avec mon groupe ... » Tu te stop d'un coup, t'en avais peut-être un peu trop dit ... Surtout t'espérais que personne ne t'ait entendu parce qu'elle n'avait pas l'air de te connaitre toi, ni même le groupe entier, mais peut-être qu'autour de vous deux quelqu'un pourrait te reconnaître et te sauter dessus. T'en avais pas forcément envie aujourd'hui. . « Vous lisez quoi dernièrement ? »  Tu tentes de changer de conversation et de clairement tourner dans quelque chose où il sera possible de détourner son attention de sa phrase. Tu sais pas si tu vas y arrivé ou bien si tu as totalement piquer sa curiosité.

CODAGE PAR AMATIS


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
admin a harceler si besoin

ÂGE :
24

INTERVIEWS :
164

admin a harceler si besoin

MessageSujet: Re: Madelaine ♛ We create our own fate   Sam 3 Nov - 23:17


we create our own fate




Tu regardes autour de toi, t’as pas trop envie de causer une commotion dans la librairie, même si tu commences à remarquer quelques regards qui se posent sur vous deux depuis que vous vous êtes tous les deux retrouvés sur le sol. C’était pas du tout ton but en venant ici d’attirer l’attention sur toi, au contraire. Tu cherchais plutôt à la fuir et surtout à trouver un peu de calme. C’était pas vraiment facile ces temps-ci; avec la nouvelle saison de Riverdale qui venait de recommencer, tu essayais de te tenir discrète, tu savais très bien que c’était fortement attendu et ce n’est pas que tu n’aimais pas tes fans, mais t’étais complètement épuisée et tu avais vraiment besoin de prendre du temps pour toi. Malheureusement, même si tu étais une grande adepte du calme et de la tranquillité de ta maison, en ce moment, ce n’était pas trop ce qui se produisait à la maison. Tes deux colocataires étaient constamment aux opposés toutes les deux et même lorsque tu décidais de prendre la journée à rester dans ta chambre, tu te retrouvais à entendre soit de la musique, soit les huit chiens qui faisaient un vacarme de fou. Si ta maison ne ressemblait pas à un zoo, ça s’en approchait dangereusement. Tu espérais sincèrement que tout allait se replacer et pourtant, tu ne te voyais pas trop retourner en appartement seule pour le moment, même si tu aurais très bien pu te le permettre. Tu avais besoin de te rebâtir une vie et de retrouver ce qui te faisait plaisir et surtout, de t’entourer de gens que tu appréciais vraiment. Tes colocataires faisaient partie de ces personnes, et te trouver quelques bons livres à dévorer était un autre de tes petits plaisir coupable.

Tu sens un peu la gêne de l’inconnu devant toi qui s’immisce entre vous deux et ça t’attriste un peu. Tu pensais pas démarrer une conversation avec quelqu’un que tu ne connaissais pas en venant ici, mais son choix de livre t’intrigue fortement. Tu es toujours la première à mourir d’envie de parler de tes dernières découvertes lorsqu’il s’agit de littérature et ton interlocuteur vient piquer ta curiosité. Tu aurais très bien pu retourner t’occuper à trouver un petit quelque chose et pourtant, tu sais pas pourquoi, t’as envie de rester là et parler un peu plus avec lui. Tu peux pas t’empêcher de te présenter, c’est plus fort que toi, t’es tellement un peu trop en avant de toi-même des fois, il faut vraiment que tu apprennes à tourner ta langue plusieurs fois dans ta bouche avant de parler. Comme demander l’origine du prénom de quelqu’un, c’était vraiment pas ton meilleur coup. Après tout, tu savais très bien ce que c’était d’être discriminée pour ses origines, t’avais vécu ça toute ta vie. C’était pas une mauvaise curiosité, tu voulais tout simplement en apprendre plus, rien de mal. Tu fronces les sourcils lorsqu’il t’explique l’origine de son prénom, pourquoi il est ici… avec un groupe. Tiens, y’a quelques pièces de puzzle qui commencent à se placer dans ta tête, mais rapidement, ton attention est détournée sur les bouquins que tu tiens dans tes mains. Si c’était une tactique pour que tu lâches le morceau, il avait bien réussi, pour l’instant. « Oh, euhm j’ai trouvé le livre “Me before You »… peut-être un peu cliché, mais j’avais envie de lire une bonne romance, puis c’est également un ami qui me l’a recommandé. » Tu hausses un peu les épaules en regardant la couverture du livre. Ton fameux ami, celui dont t’ignores le nom, celui à qui tu parles beaucoup plus qu’à tes amis que tu vois régulièrement, celui dont t’as pas eu beaucoup de nouvelles aujourd’hui. Tu sais qu’il est occupé, tu lui en veux pas. Tu cherchais ce livre, un peu pour te donner une raison de lui envoyer un message peut-être. T’étais pathétique, vraiment. Lorsque tu relèves ton regard vers Namjoon, tu finis par avoir une révélation. T’as envie de te taper la tête tellement tu comprends pas pourquoi t’as pas fait le lien avant. Tu lui prends rapidement le bras et t’essaies de l’entraîner dans un coin un peu plus tranquille de la librairie, pas au beau milieu de tout le monde. « Je savais, j’avais ce sentiment… il y aurait pas un membre de ton groupe, à peu près grand comme ça, très bruyant, un peu trop souriant? » Tu parles presqu'en murmurant, t'oublies que tu étais sensé essayer de te tenir tranquille côté questions indiscrètes. Tu te souviens très bien d’un jeune asiatique qu’Ariana avait ramené à la maison une fois, tu te souvenais pas si c’était son petit-ami ou quelque chose, tu lui avais pas vraiment demandé pour être franche, mais son accent pouvait pas tromper et vu comment il avait déplacé de l’air cette journée-là, difficile pour toi de ne pas t’en souvenir. Il y avait pas eu une journée où t’avais aimé tes bouchons pour les oreilles à ce point.


AVENGEDINCHAINS

_________________

I LIVE SO I LOVE
It's a long way from I to U. Fuck, JKLMNOPQRST, I crossed all the letters and I reached you. I want to be part of your bookcase, I'd like to be involved in your novel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
carapace super classe

ÂGE :
24

INTERVIEWS :
181

carapace super classe

MessageSujet: Re: Madelaine ♛ We create our own fate   Jeu 8 Nov - 9:31





We create our own fate
Every human being is a puzzle of need.
You must become the missing piece.



☾☾ Pour la discrétion on va repasser plus tard, parce que depuis que tu étais rentrer dans la jeune femme que t'avais fais tomber, tu sentais les regards sur deux, ces regards qui s'intensifient sur  la rousse et toi et encore plus depuis que ta casquette s'était échappée de ta tête, t'espérais que personne ne t'ai reconnu, t'avais complètement zappé de prendre ton masque, tout ça, mais dans tous les cas t'avais plus vite envie de te cacher, mais cette demoiselle t'intriguais pas mal, tu savais pas vraiment où tu aurais bien pu la voir, t'as peut-être juste entendu son nom quelque part et encore t'es même pas certain. Peut-être simplement le fruit de ton imagination. Pendant un instant tu pensais au fait que t'aurais peut-être juste dû rester à l'appartement à supporter les rires hystériques de tes amis, t'avais parfois l'impression de vivre dans un cirque remplis de clown... c'était un peu le cas en vérité. Ils ne savent pas se tenir calmes bien longtemps surtout Taehyung et Hoseok, ce sont certainement les pires du groupe ... bien qu'Hobi ait l'air un peu ailleurs en ce moment, tout comme Jungkook. T'en prends pas forcément compte en fait et pourtant d'un coup t'as presque envie d'aller les trouver pour leur demander ce qui les tracasse chacun.

La rouquine te sorti un peu de tes pensées lorsqu'elle t'annonce ce qu'elle allait lire et donc le pourquoi du comment elle était ici. Tu fronces les sourcils légèrement lorsqu'elle te dit qu'un ami lui à recommander puisque t'avais toi-même recommander ce livre à ton amie. T'essayais de ne pas te faire de films dans la tête, c'était peut-être qu'une pure coïncidence et rien de plus. Tu penses vraiment pas que la personne face à toi soit cette jeune femme avec qui tu parles depuis un bon moment. Si c'est le cas, tu serais totalement en bug en fait. « Il est vraiment bien ce livre, je l'ai recommandé à une amie y'a quelques jours. C'est pas vraiment mon genre de livre, mais j'ai pas mal apprécier » Tu lui souris légèrement, au moins tu étais presque certain qu'elle n'avait pas prit en compte ce que tu lui avais dis sur ton installation à Los Angeles avec ton groupe ... Quoi que ... Elle t'attrape le bras et t’entraînes un peu plus loin dans la libraire, tu paniques, tu te demandes ce qu'elle compte te faire. Elle vas pas tenter de t'embrasser de force quand même ?! Joon ... stop ça ... Tu te fais des films, t'es pas dans un drama que t'as pu regarder auparavant. Et là, tu comprends qu'elle revenait sur ton histoire de groupe, parfois tu ferais mieux de te taire vraiment.  « Pas très  grand, bruyant et beaucoup trop souriant ? Oui c'est certainement Hoseok. » Tu ris légèrement, en effet. c'était la parfaite description d'Hobi, certains qu'elle parlait de lui ... ou bien de Taehyung, non pour lui elle aurait laissé la mention de "bizarre" c'est certain. « Tu le connais ? »  Tu ne serais pas étonné qu'elle te dise qu'elle connaît Hobi, après tout il est tellement amical, il va vers tout le monde, comme avec cette chanteuse Ariana. Tu savais même pas qu'il était proche d'elle depuis l'année dernière, toi t'avais fais sa rencontrer en mai seulement et encore tu lui avais à peine parler, t'avais, avec tes bandmates, juste pousser Jungkook à aller le faire...

CODAGE PAR AMATIS


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
admin a harceler si besoin

ÂGE :
24

INTERVIEWS :
164

admin a harceler si besoin

MessageSujet: Re: Madelaine ♛ We create our own fate   Lun 12 Nov - 1:24


we create our own fate




Plus tu l’écoutes parler, et plus t’as envie d’en apprendre un peu plus sur ce qu’il aime et ce qu’il lit, tu sais pas pourquoi, mais il y a ce petit quelque chose qui te pousse seulement à vouloir poser plus de questions, à en apprendre plus sur lui, à essayer de comprendre ses goûts et pourquoi il s’est retrouvé ici à chercher un livre que tu adorais, te tombant dessus comme si vous étiez fait pour vous rencontrer aujourd’hui. Ce qu’il te dit te met quand même la puce à l’oreille, mais tu portes pas trop attention aux détails. Peut-être que t’es de nature naïve un tout petit peu, peut-être que c’est pour ça aussi que tu ne l’as pas reconnu tout de suite, ou bien que tu ne t’attarde pas trop à ce genre de trucs, comme si c’était vraiment pour changer ta vie. Pourtant, lorsqu’il te parle qu’il a lui même conseiller ce livre à une amie il y a à peine quelques jours, ça t’intrigue. Juste la coïncidence en fait, juste le fait que tu te sois retrouvé ici aujourd’hui, à chercher ce livre bien précis justement parce que ton fameux correspondant avec qui tu parles depuis des semaines déjà t’as recommandé ce même ouvrage, il y a à peine… eh bien, seulement quelques jours. Ça te fait sourire, comment le hasard se joue bien de vous, comme si c’était un jeu à essayer de déchiffrer. Tu crois pas vraiment que ça peut être lui, ça serait beaucoup trop tiré par les cheveux, t’es pas dans une romance hollywoodienne, même si tu pensais bien que c’était ton cas y’a quelques mois, juste avant que Travis décide de tout foutre en l’air pour une mannequin qui ne jouait clairement pas le même jeu que toi. À croire qu’il s’était lassé de votre quotidien, ou bien il en avait seulement marre de se sentir retenu quelque part. Peu importe ce qu’il en est, tu t’es jeté dans la littérature comme si ça pouvait te sauver, et c’est un peu ce qui est arrivé, surtout grâce à l’aide ton ami. « C’est bien parfois, de sortir un peu de sa zone de confort. Si ce n’était que de mes livres préférés, je lirais Harry Potter en boucle, mais il faut bien que je découvres autre chose aussi, non? » Tu t’en caches pas, Harry Potter a toujours été et restera toujours ta série de livres préférés. Tu dois les relire au moins une fois par année, à les dévorer comme si c’était la première fois que tu découvrais l’histoire, comme cette gamine de 11 ans qui attendait toujours sa lettre pour l’école de sorciers.

Évidemment, tes question bizarres te mettent encore dans une situation malaisante, tu le réalises qu’après l’avoir complètement exposé que t’aurais peut-être pas dû lui demander comme ça, aussi facilement, s’il connaissait l’ami d’Ariana. Tu comprends quand même assez facilement qui il est, tu t’en rappelles assez facilement maintenant, ça ne te prends pas vraiment sa confirmation pour faire le lien entre le coréen un peu trop bruyant qui vient chez toi parfois, le fait qu’il fasses partie d’un groupe de musique, qu’il revienne de tournée et qu’il soit originaire de la Corée du Sud. T’es peut-être naïve, mais t’es capable de faire des liens très rapidement dans ta tête et celui là, il se fait presque qu’automatiquement. C’est pas vraiment un problème pour toi, tu sais pas s’il t’as reconnue aussi, mais vous jouez un peu dans la même équipe à ce niveau. T’aimerais pas du tout que quelqu’un devienne hystérique en te voyant dans un endroit public, t’as pas l’intention de lui faire subir ça non plus. T’es un peu surprise, c’est tout, mais après tout, s’il est ami avec les amis d’Ariana, ça doit pas être une mauvaise personne du tout. « Hoseok… ça doit être ça, oui. Il est venu quelques fois chez moi, ma colocataire Ariana est bien amie avec lui. Je n’avais jamais vraiment fait le lien jusqu’à maintenant, même si on a tendance à se faire réveiller avec votre album à fond dans le stéréo ces temps-ci. » Tu hausses un peu les épaules, c’est pas bien grave. T’es quelqu’un de matinale de toute façon, tu préfères avoir ta journée devant toi pour faire tout ce dont tu as envie, et puis, t’es un peu rendue habituée à ce genre d’horaire avec la vie de plateaux de tournage. Tu ne te souviens pas la dernière fois où t’as pas été en dehors du lit après 8 heures du matin.

AVENGEDINCHAINS

_________________

I LIVE SO I LOVE
It's a long way from I to U. Fuck, JKLMNOPQRST, I crossed all the letters and I reached you. I want to be part of your bookcase, I'd like to be involved in your novel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
carapace super classe

ÂGE :
24

INTERVIEWS :
181

carapace super classe

MessageSujet: Re: Madelaine ♛ We create our own fate   Mer 14 Nov - 8:02





We create our own fate
Every human being is a puzzle of need.
You must become the missing piece.



☾☾ Rien que cette petite discussion avec cette jolie rouquine te donne envie de parler encore plus longtemps avec elle, t’as comme l’impression de ressentir quelque chose, comme si tu l’a connaissais déjà. Ca te faisait une sensation un peu étrange au fond de toi, t’arrives pas à comprendre en fait. Vous étiez presques quasiment sur la même longueur d’ondes en ce qui concerne les livres, t’étais certainement en train de te faire des films, mais si c’était ta correspondante ? Non pas possible, on est pas dans un de ces films romantiques où les deux personnes qui ne se connaissent pas se tombent dessus par hasard, non on est pas là dedans. T’as jamais ressenti d’attache envers une fille, enfin sans compter Jennie, mais elle c’était autre chose, tu la considérais plus vite comme une petite soeur. Le pire c’est que cette fille tu ne l’avais jamais rencontré, tu ne l’a jamais vu de tes propres yeux, vous ne faisiez que de discuter sur une messagerie et pourtant t’as l’impression de connaitre cette fille beaucoup plus qu’il ne le faudrait. « Oh Harry Potter, il n’y certainement rien de mieux.  » Lorsque tu avais lu les Harry Potter, t’étais vraiment tombé accro à cette histoire, t’aimais pas mal tout ce qui était fantastique, c’est certainement pour ça que tu t’es lancer aussi dans Le Trône de fer, on t’avais dit qu’il y avait des dragons, toi t’adores ça. Les dragons ça te faisait penser à des crapauds géants et méchants, du coup t’avais eu envie de lire ça.  

T’étais pas bien étonné qu’elle puisse connaître Hoseok, il est partout à la fois, il se lie d’amitié avec tout le monde presque, tu ne sais pas avec qui il ne s’entend pas, tu crois même que c’est impossible, ce gars c’est un rayon de soleil. Tu ne peux pas l’imaginer être en froid avec quelqu’un … sauf quand l’un de nous lui renverse un café sur son costume blanc … Quand elle te parle d’Ariana tu fais instinctivement une tête un peu choqué. « Ariana ? Grande ? La petite naine avec autant d’énergie que Hoseok ? Elle passe souvent à l’appartement … et pas que pour voir Hoseok... » T’as un petit sourire narquois au coin des lèvres, t’étais pas fou, tu l’avais entendu au mois de septembre en pleine nuit foutre un bordel dans le couloir de l’appartement et t’avais entendu la porte de la chambre du Maknae. T’étais pas bête t’avais bien compris ce qu’il se tramait, t’en étais pas certain, mais tu voyais les étoiles dans les yeux de la petite naine quand elle se trouvait face à Jungkook. Elle a pas les même quand elle vient voir Jin, Taehyung ou même Hoseok … Pas du tout. « Ca doit être sympa d’être réveillé ainsi. »  Tu ris légèrement, tu l’a taquinais, toi t’étais réveillé par les crises de rires de tes bandmates, c’est pas la même chose. Tu regardes la couverture de ton livre puis tu te mets à sortir ton téléphone de ta poche, tu prends la couverture en photo et t’envoie ça à ta correspondante, tu voulais lui montrer que ça y est t’allais te mettre au livre qu’elle t’avait conseillé, tu ranges ensuite ton portable et tu regarde à nouveau la rouquine face à toi. « Désolé, j’envoyais un message à une amie. » Tu t’excusais parce que tu trouvais ça un peu impoli de ta part de te mettre à envoyer des message pendant que tu discutais avec elle.

CODAGE PAR AMATIS


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
admin a harceler si besoin

ÂGE :
24

INTERVIEWS :
164

admin a harceler si besoin

MessageSujet: Re: Madelaine ♛ We create our own fate   Mer 14 Nov - 13:18


we create our own fate




Tu ne peux pas t’empêcher de sourire de toutes tes dents lorsque tu parles de ta série de livre préférée. T’as grandi avec Harry Potter, c’est un peu ce qui t’a sorti de ta misère lorsque ça n’allait pas trop bien dans ta jeunesse. Ayant grandi en Afrique du Sud, tu n’avais jamais vraiment réussi à faire ta place, te faisant beaucoup plus intimidée par ton apparence qu’autre chose. Tu n’avais pas beaucoup d’amis, à part ton frère, qui était un peu dans le même bateau que toi. Ta peau pâle et tes cheveux roux étaient trop différents des autres pour que tu réussisses à te faire une place, alors lorsque la danse ou tes cours de théâtre n’arrivaient pas à te changer les idées, tu te plongeais toujours dans un bon livre. Dans ton adolescence, c’était Harry Potter qui avait joué le rôle de sauveur pour toi, alors cette série allait toujours prendre un peu plus de place que les autres, c’était une valeur sentimentale de laquelle tu ne pouvais pas te détacher. Probablement que si ce n’était pas de cette série, tu n’aurais jamais eu autant d’intérêt pour la littérature non plus et tu remerciais quiconque avait eu la bonne idée de t’offrir ces livres lorsque tu en avais eu cruellement besoin. Tu acquiesce avec lui avec un grand sourire, tu sais bien que tout le monde adore ces livres, probablement encore plus les films, mais de trouver quelqu’un qui adore autant cette série que toi dans un endroit comme celui-ci, par pur hasard, ça ne peut que te faire un grand plaisir. Tu te dis que malgré tout, tu étais bien contente d’avoir rencontré Namjoon aujourd’hui. Tu avais peut-être tendance à te fier aux apparences un peu trop rapidement, et même si tu reconnaissais Namjoon maintenant que tu avais confirmation de qui il s’agissait, tu te devais avouer que la dernière place où tu pensais rencontrer quelqu’un comme lui était bien cette librairie. Tu te rappelais très bien de l’ami à Ariana, et comment il déplaçait beaucoup d’air, surtout la dernière fois qu’il était venu vous voir à votre villa. C’était il y avait plusieurs semaines déjà, de ce que tu avais maintenant compris, ils étaient partis en tournée pendant presque 2 mois, alors tu ne pouvais pas vraiment te rappeler d’autres détails. Tu savais seulement que ça remontait à l’été dernier, que tu étais encore à fond dans ta rupture et que son énergie, bien que contagieuse, t’avait un peu plus énervée que tu osais te l’avouer. Aujourd’hui, tu te rendais compte que c’était peut-être juste toi qui avait manqué de beaucoup de tolérance, mais tu ne pouvais quand même pas nier que ces deux là ensemble étaient pire qu’une tempête. « Euh, oui. Je crois bien qu’on parle de la même personne. On est colocataires toutes les deux, avec Emma Roberts. » Tu ne peux pas t’empêcher de rire face à sa remarque, c’est vrai que c’est une bonne façon de décrire ta colocataire, après tout, c’est vrai qu’elle ressemble beaucoup à son ami niveau personnalité, du moins, de ce que tu avais pu voir. Le reste de son commentaire t’intrigue néanmoins et tu fronces les sourcils quelques secondes, avant de finalement ouvrir la bouche, comme si tu venais d’avoir une révélation. « Non attends, tu veux dire que…? Ça expliquerait pourquoi votre album tourne en boucle depuis des semaines dans la maison. » T’arrives pas à croire qu’Ariana vous ait caché tout ça, t’arrive pas à croire non plus que tu n’as jamais fait le lien entre tous les éléments qui se présentent devant toi. Maintenant que tu y penses, c’est plus qu’évident et Namjoon ne fait que confirmer tous les doutes que tu avais depuis un bout maintenant. Tu savais bien ce que c’était de tomber amoureuse, t’était tombée dans le panneau aussi y’a quelques années et tu savais très bien à quel point tu pensais être discrète à l’époque, alors que t’avais eu la confirmation que tu l’étais pas du tout. Toi qui avait essayé de lui tirer les vers du nez l’autre matin, tu te laisses un note dans ton agenda mental d’essayer de la reprendre pour lui faire tout avouer. Pendant que t’es absorbée dans tes pensées, tu réalises pas que Namjoon prends une photo de son livre pour l’envoyer, jusqu’à ce qu’il te fasses la remarque. Tu balaies son excuse d’un signe de la main, ce n’est pas bien grave après tout, tu comprends son enthousiasme, ce qui te fait d’ailleurs penser que tu dois un petit message à quelqu’un toi aussi. « T’en fais pas, c’est rien du….oh. » T’es interrompue par ton téléphone qui sonne dans la poche de ton jeans, toi qui pensais avoir éteint la sonnerie, ça te gênes un peu de faire du bruit dans un endroit pareil. Tu te dépêches de le prendre pour le mettre en mode silencieux, mais tu ne peux pas t’empêcher de remarquer la notification qui s’affiche sur la page d’accueil. Ça te prend quelques secondes avant de comprendre ce qui se passe et tu ne peux pas t’empêcher d’ouvrir tes messages. Lorsque tu vois la photo qui apparaît, une vague de pensées t’attaque et tu déposes les livres sur une table près de toi, tout en prenant soin de t’asseoir parce que si tu comprends bien ce qui est en train de se passer, c’est peut-être mieux que tu sois assise justement. Tu sais pas quoi dire, tu ignores quoi penser aussi… C’est un peu trop, là, maintenant. Tu relèves rapidement les yeux vers Namjoon, qui doit sérieusement se demander ce qui se passe à voir l’air totalement confus que t’as sur le visage, et sans même lui dire quoique ce soit, tu fais que lui tendre ton téléphone, comme si c’était tout à fait normal que tu demande à un inconnu que tu viens juste de rencontrer de voir ce qui s’y trouve.

AVENGEDINCHAINS

_________________

I LIVE SO I LOVE
It's a long way from I to U. Fuck, JKLMNOPQRST, I crossed all the letters and I reached you. I want to be part of your bookcase, I'd like to be involved in your novel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
carapace super classe

ÂGE :
24

INTERVIEWS :
181

carapace super classe

MessageSujet: Re: Madelaine ♛ We create our own fate   Jeu 15 Nov - 19:17





We create our own fate
Every human being is a puzzle of need.
You must become the missing piece.



☾☾ T’as toujours été fan du monde d’Harry Potter, t’espérais toujours secrètement recevoir ta lettre pour Poudlard, mais maintenant t’es certainement trop vieux pour y aller. Hagrid à oublié de venir te chercher, c’était lui le problème, il a dû perdre ta lettre durant toutes ces années. Toi aussi t’aurais aimé affronté quelqu’un comme Voldemort, même si tu dois admettre que tu adores ce personnage. Toi t’es plutôt un Serdaigle c’était presque certain que si le Choixpeau devait te placer quelque part c’était chez les Aigles bleus, c’était totalement toi en vérité et c’est pour ça certainement que plus jeune à chaque halloween tu te déguisais en élève de Serdaigle. Tu avais lu les livres de nombreuses fois et t’admets avoir pleuré aussi en les lisant tout comme en regardant les films. Combien de fois tu t’étais caché de tes bandmates pour pas qu’ils te voient pleurer devant un bouquin… De toute façon quand tu lis, tu fais en sorte d’avoir la porte fermé à clé. Tu savais parfaitement que s’ils te voyaient, ils se moqueraient de toi tout le reste d ta vie et ton image de Leader finirait aux oubliettes. Vous étiez certainement bien en train de parler de la même personne, cette petite boule d’énergie qui est pas mal chez vous en ce moment, elle était venu il n’y a pas longtemps pour voir Jin, tu ne sais même pas comment il accepter de se faire tripoter les cheveux ainsi, mais tu te doutes qu’elle n’était pas venu que pour ça, que c’était un prétexte pour tenter de voir le maknae. « Vous arrivez à la supporter ? » T’es un peu choqué, parce que toi déjà les six affreux avec toi, t’as du mal, mais alors elle qui vaut presque les six … Elle est sympathique, tu n’allais pas mentir, mais quand elle vient voir Hoseok, Tae ou Jin, elle t’use ton énergie à toi par contre avec Jungkook, elle a l’air pas mal plus calme … sauf cette fameuse nuit. « En effet, ce n’est pas étonnant … Après je ne m’avance pas à dire quoi que ça soit non plus, elle s’entend juste peut-être très bien avec Jungkook. » T’avais certainement trop parler sur ça, c’était pas tes affaires en plus. Si son amie est au courant de rien, c’est certainement qu’elle veut lui cacher et toi évidemment tu lui gâches tout.

T’avais décider d’envoyer une photo de ton livre à ton amie et tu t’excuses à la rouquine face à toi, tu fronces un peu les sourcils en entendant son portable sonner lorsque tu venais tout juste d’envoyer un message. Peut-être une simple coïncidence, mais d’un coup alors qu’elle regarde son téléphone, tu vois son visage changer, t’as un regard un peu inquiet subitement. T’osais pas lui poser de questions, c’était peut-être personnelle et tu ne l’a connais pas, t’as pas à t’invité comme ça dans sa vie. Elle pose rapidement ses livres et s'assoit. Tu t’approche légèrement. « Hey … ça va pas ? » T’es totalement inquiet au fond de toi, son visage rayonnant avait prit une autre couleur, t’espérais qu’elle n’ait rien appris de grave. Elle ne te réponds pas et te tend son téléphone. Sur le coup t’oses pas trop te mettre à regarder ce qu’il y avait dessus puis tu aperçois la photo … Ta photo … Celle que tu venais de faire à l’instant. Tes yeux deviennent ronds, Tu te rends compte que t’es en train de parler avec cette fameuse fille que t’apprécie beaucoup depuis tout à l’heure, sans même le savoir. Non en vrai t’arrives pas à t’en rendre compte, tes joues rougissent légèrement. T’ouvres un peu la bouche, t’es prêt à sortir une phrase, mais t’as du mal. « Je … Wow … Ok. »  Que c’est passionnant dis donc, Joon, ce que tu lui racontes là. Tu te sens bête et t’es mal à l’aise. Tu rencontres enfin CETTE demoiselle qui occupe pas mal tes pensées depuis un moment alors que tu l’avais jamais vu... « Drôle de … Co … Coïncidence .... » T’en perds un peu ton anglais d’un coup, t’as eu du mal à trouver tes mots pour t’exprimer, t'as limite l'impression d'avoir bafouillé.

CODAGE PAR AMATIS


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
admin a harceler si besoin

ÂGE :
24

INTERVIEWS :
164

admin a harceler si besoin

MessageSujet: Re: Madelaine ♛ We create our own fate   Ven 16 Nov - 2:57


we create our own fate




T’es incapable de le regarder directement dans les yeux. Tu sais qu’il te parle, tu sais qu’il regarde ton téléphone surtout. Tout d’un coup, c’est comme si tout ce qui vient de se passer aujourd’hui n’avait jamais existé. T’oublies toutes les conversations que tu viens d’avoir avec lui, comment il est quelqu’un de très sympathique, que tout ce que tu avais vu sur lui dans la presse n’était qu’une image qui cachait en vérité quelqu’un de plutôt timide et réservé, mais qui avait quand même eu la bonté de te tenir compagnie après t’avoir bousculé alors que tu cherchais seulement à passer une journée tranquille. T’oublies tout ça, parce que tu ne peux juste te rappeler de toutes les conversations que vous avez eu dans les derniers mois, sur ton téléphone. Vous vous êtes rencontrés sur le twitter d’Emma, vous avez commencé à vous envoyer des messages privés, puis des textos, sans jamais vous voir, sans jamais chercher à vouloir vous voir non plus. Il était très occupé, toi aussi. Vous aviez tous les deux des carrières qui prenaient beaucoup de place dans votre vie et pourtant, il avait été celui qui t’avait aidé à te sortir de ta rupture, sans même le savoir. Les discussions que tu avais avec lu pratiquement tous les jours t’avaient aidées à passer au travers de tes journées. Tu avais de la difficulté à aller te coucher le soir sans lui souhaiter bonne nuit, encore plus de te lever le matin sans lui souhaiter une bonne journée. Tu commences à faire beaucoup de liens dans ta tête, tu commences à comprendre lorsqu’il parlait d’être à l’extérieur du pays pour le travail, qu’il était probablement à Séoul ou bien encore en tournée. Qu’il parlait souvent de ses compagnons aussi, ils avaient l’air très importants pour lui et maintenant, tu pouvais mettre un visage et probablement un nom si tu te donnais la peine d’apprendre à les connaître sur chacun d’eux. C’était trop, trop en même temps à assimiler et alors qu’il essaie de réagir à ce que tu es en train de lui montrer, tu ne peux que regarder devant toi, à fixer le vide. T’es sensée lui dire quoi maintenant? Heureuse de te rencontrer? C’est tellement simple et inapproprié, et pourtant… t’aimerais lui dire à quel point il compte pour toi, à quel point il a prit une place importante dans ta vie, peut-être beaucoup plus que tu n’osais te l’avouer jusqu’à maintenant. T’as pas envie de le mettre mal à l’aise et pourtant, tu ne sais pas trop sur quel pied danser non plus. Autant t’as l’impression de le connaître, autant maintenant, t’as l’impression de te retrouver devant un parfait inconnu. Tu dois faire quoi? Te présenter? Tu l’as déjà fait, alors est-ce que tu dois continuer la conversation que vous aviez tous les deux ce matin par messages textes? T’as l’impression de te retrouver avec deux personnes différentes et pourtant, tu réalises maintenant qu’il s’agit d’une seule personne et que c’est à toi de placer les pièces du puzzle ensemble. « Coïncidences? Je veux dire… oui, un peu trop. C’est complètement surréaliste même. » Tu trouves les mots qu’il n’arrive pas, tu remarques à quel point il a soudainement de la difficulté à parler, comme s’il cherchait ses mots. C’est mignon, mais t’es pas vraiment mieux, t’as aucune idée quoi lui dire, tu te sens terriblement bête tout d’un coup, comme s’il n’y avait aucun mots qui étaient assez bien pour lui expliquer à quel point il comptait pour toi. « Tu peux t’asseoir si tu veux… je crois qu’on a beaucoup à se dire. » Tes yeux se retournent vers lui, t’as plus peur de croiser son regard. Dire qu’il y a quelques minutes à peine, tu discutais avec lui comme si c’était un nouvel ami. Maintenant, tout à changé et tu te sens complètement perdue. Toutes ces révélations réveillent beaucoup de sentiments en toi, certains que tu essayais de faire taire depuis un bout, plusieurs dont tu avais terriblement peur. « Moi qui pensais que l’histoire d’Ariana allait changer ma journée… ironique, comment ça me reviens au visage quand même. Tu peux quand même me dire duquel elle s’est amourachée? Je vais quand même pas laisser passer ma chance de pouvoir lui coller un interrogatoire, malgré… tout ça. » Bravo Madelaine. Décidément, t’es vraiment la reine pour essayer de changer de sujet, mais tu peux pas supporter d’avoir l’air complètement stupide, alors tu préférais tes mots le faire à ta place. C’était peut-être pas la meilleure façon de te montrer à lui, mais t’avais jamais eu de tact, c’était pas parce que t’avais finalement rencontré ton charmant correspondant que ça allait changer.


AVENGEDINCHAINS

_________________

I LIVE SO I LOVE
It's a long way from I to U. Fuck, JKLMNOPQRST, I crossed all the letters and I reached you. I want to be part of your bookcase, I'd like to be involved in your novel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
carapace super classe

ÂGE :
24

INTERVIEWS :
181

carapace super classe

MessageSujet: Re: Madelaine ♛ We create our own fate   Dim 18 Nov - 8:28





We create our own fate
Every human being is a puzzle of need.
You must become the missing piece.



☾☾ Depuis que tu viens de comprendre que la demoiselle face à toi et celle avec qui tu discutes par message depuis un moment sont une seule et même personne, t’es pas bien à l’aise, t’oses à peine parler alors que quelques minutes avant tu lui parlais tout à fait normalement et tu sens qu’elle aussi est pas bien à l’aise, t’avais même totalement perdu ton anglais pourtant t’étais le plus doué de la bande, mais là t’avais l’impression d’être devenu Suga... Tu savais que cette jeune femme se trouvait à Los Angeles, mais tu te doutais pas que tu tomberais dessus aussi vite. Pourtant chaqu’une de tes journées se résumait à lui envoyer des messages du matin jusqu’au soir, que ce soit pour lui dire bonjour, de lui parler de bouquins et même lui dire bonne nuit. Pas un soir se passait sans que tu lui envoie un petit message avant de dormir, c’était ton rituel. Rituel que tu cachais forcément à tes bandmates, tu voulais pas qu’ils te posent des questions sur elle, tu voulais garder ton petit jardin secret comme on dit, parce que oui chez vous, personne n’arrive à garder quelque chose de secret bien longtemps. Tu vas pas mentir t’es heureux de la voir en direct et pas derrière un écran, derrière des messages, mais ça te stressait complètement. T’as jamais parler autant avec une fille quand t’étais plus jeune, tu sais même pas comment agir. Toi t’as toujours été plus dans ton coin avec tes livres, t’étais pas ce mec qui trainait avec tout le monde, bien au contraire. Une gêne s’installe peu à peu entre vous, t’aimerais pouvoir la faire dégager, mais t’arrives pas à savoir comment faire, t’es pas doué pour ça. « Je pensais pas que ça arriverait un jour … ou du moins pas maintenant. » Non t’allais pas lui dire que t’étais limite à chercher à la pister pour te retrouver devant elle, elle te prendrait certainement pour un dangereux psychopathe et partirait en courant. T’avais pas envie de la voir partir, tu voulais la garder là avec toi. Quand elle te propose de t’asseoir, tu t’installes près d’elle, à une bonne distance : pas trop loin, mais pas trop proche non plus. Juste assez pour parler juste entre vous et pourtant c’est pas l’envie qui te manque de la prendre dans tes bras pour aucune véritable raison, juste parce que t’es content de la voir enfin. Juste pour lui montrer quel compte pas mal pour toi alors que tu ne l’a connaissais pas, si ce n’est que par vos nombreux textos… Tu ris légèrement lorsqu’elle te parle d’Ariana et de l’interrogatoire qu’elle compte pouvoir lui faire passer. Tu sors ton téléphone à nouveau et tu lui montres une photo de Jungkook. « C’est lui. Jungkook.  Tant qu’elle ne sait pas que ça vient de moi, je veux pas me faire coiffer par une naine en furie  » Tu finis alors par ranger ton téléphone avec un petit sourire en coin. Tu regardes Madelaine légèrement presque du coin de l’oeil. « Merci pour les livres que tu me conseilles, je m’en plains jamais.. » Tu lui donnes un léger coup de coude avec toujours ton petit sourire en coin, t’oses pas lui dire à quel point outres les livres t’aimes discuté avec elle chaque jour. Non t’oseras certainement jamais lui dire ça, t’es déjà bien trop gêné de te retrouver là assis à ses côtés.

CODAGE PAR AMATIS


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
admin a harceler si besoin

ÂGE :
24

INTERVIEWS :
164

admin a harceler si besoin

MessageSujet: Re: Madelaine ♛ We create our own fate   Mar 20 Nov - 1:53


we create our own fate




Pas maintenant? Qu’est-ce qu’il voulait bien dire par là? Tu l’écoutes parler et pourtant, t’as quand même l’impression que chacun de ses paroles entrent par une oreille et ressortent par l’autre immédiatement tellement tu as encore de la difficulté à assimiler la coïncidence qui vous à réuni dans la bibliothèque aujourd’hui. T’aime pas trop croire au destin, mais tu penses quand même que rien n’arrive pour rien, sauf que jamais tu te serais imaginée à rencontrer la personne à qui tu t’étais le plus attaché dans les dernières semaines par pur hasard, comme ça. À vrai dire, tu ignorais complètement si tu allais le voir lorsque vous avez commencé à vous parler tous les deux. Ce n’était pas vraiment ton but, t’étais simplement impressionnée parce qu’il avait à dire sur les recommandations de ta colocataires, vous vous étiez envoyé quelques messages en privé pour en savoir plus sur vos goûts, c’était qu’un échange de conseils, quelques livres à lire et puis merci, rien de plus. Tu ne t’étais toutefois jamais fermée à l’idée d’avoir quelqu’un à qui parler, et après avoir réalisé que les quelques livres qu’il t’avait conseillé tombaient directement dans tes cordes, tu avais voulu en savoir plus. Sur ce qu’il faisait, ce qu’il aimait, ce qui le passionnait dans la vie, ce qui le poussait à rechercher un aussi grand échappatoire dans la lecture. De ton côté, tu avais mentionné quelques fois ta rupture, mais sans plus. Il ne savait pas qui tu étais, tu n’avais jamais voulu qu’il le saches non plus, et c’était mieux comme ça. Sauf que vos conversation s’étalaient maintenant sur plusieurs heures, plusieurs jours par semaine, jusqu’à en devenir une habitude. Tu te surprenais à penser qu’il était beaucoup plus présent pour toi que plusieurs de tes amis, qu’il t’avait grandement aidé à passer au travers de tout ce que tu avais traversé de difficile. Et maintenant, il était là, devant toi. Jamais tu n’aurais osé pensé à lui demander de le rencontrer et pourtant, tu savais qu’il était souvent de passage à Los Angeles aussi, c’était peut-être seulement une question de temps avant que vous décidiez d’essayer de vous voir, mais tu n’avais jamais vraiment poussé l’idée plus loin. Tu n’aimais pas l’idée de rencontrer un inconnu comme ça alors que tu étais un visage connu, tu avais peur de tomber sur quelqu’un de malhonnête aussi, de réaliser que ce n’était pas la même chose en face à face. Malgré tout, malgré toutes tes peurs, il trouve le moyen de toutes les démentir, une à la fois. Jusqu’au moment où tu as réalisé qu’il était également une célébrité, probablement à l’échelle mondiale, alors que toi, c’était un peu plus modeste. Qu’il était attentionné, un peu maladroit, timide mais quand même intéressant, avec beaucoup plus d'entregent que tu ne l’aurais pensé. Tu hausses un peu les épaules, tu sais pas comment lui expliquer tout ça. Peut-être qu’il pourra comprendre, après tout, ça ne serait pas la première fois, mais tu as tellement peur de tes mots. « Tu… tu voulais vraiment me rencontrer? » Bravo Maddie. Une question idiote de plus au compteur. Heureusement que le ridicule ne tue pas. Tu ne peux pas t’empêcher de lui demander quand même, tu es bien curieuse de savoir ce qu’il pensait de tout ça, si c’était que toi qui s’était attachée à ce point à vos petites discussions ou bien s’il y tenait autant. Tu réalises que t’es beaucoup moins gênée que lui, mais lorsque tu relèves les yeux pour le regarder, tu ne sais pas où donner de la tête. Tu te surprendre à essayer de l’observer, à essayer d’associer son visage avec toutes les paroles qu’il a bien pu t’envoyer dans les derniers mois. T’essaies de comprendre comment il parle, comment il s’exprime aussi, comment tu peux associer Namjoon à ton fameux correspondant. T’as pas besoin de preuves, t’en a une assez flagrante sur ton cellulaire, mais t’as besoin de t’accrocher à quelque chose de réel. Heureusement, il détournes rapidement ton attention sur son téléphone, lorsqu’il te montre le fameux prétendant à ta colocataire. Tu esquisses un sourire, t’as de quoi la faire parler maintenant et elle pourra pas se sauver. « T’en fais pas, ton secret est bien gardé avec moi. De toute façon, faudrait que je lui expliques pourquoi je te connais et pourquoi on a parlé d’elle, j’ai pas envie de me faire pincer un interrogatoire aussi. » Tu tombes un peu dans le silence lorsqu’il range à nouveau son téléphone, mais il finit par te relancer en te remerciant pour tes conseils sur les livres, te donnant un petit coup de coude en même temps. Tu restes un peu surprise, il pense que t’es son frère ou quoi? Ça te fait rire un peu, tu t’attendais pas à un geste comme ça de sa part, tu t’attendais pas à ce qu’il ose approcher de la sorte non plus. « Oh, c’est rien, à vrai dire j’ai eu qu’à te dire mes préférences et on est tombés sur le même genre de livres qu’on aime bien. N’empêches que… je te remercies aussi, à travers tout ça, les discussions qu’on a eu ensemble ont toujours été très importantes pour moi. »

AVENGEDINCHAINS

_________________

I LIVE SO I LOVE
It's a long way from I to U. Fuck, JKLMNOPQRST, I crossed all the letters and I reached you. I want to be part of your bookcase, I'd like to be involved in your novel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
carapace super classe

ÂGE :
24

INTERVIEWS :
181

carapace super classe

MessageSujet: Re: Madelaine ♛ We create our own fate   Dim 2 Déc - 19:17





We create our own fate
Every human being is a puzzle of need.
You must become the missing piece.



☾☾ T’es en train de te rendre compte que parfois il faudrait mieux que tu tournes sept fois ta langue dans ta bouche avant de parler. T’étais limite entrain de lui dire que t’avais déjà eu envie de la voir alors que vous parliez uniquement par message. Quel boulet que tu peux être Joonie. T’as presque envie de te mettre une gifle là maintenant, mais c’est certain qu’on te prendrait pour un fou. T’apprendras à te taire maintenant, n’est-ce pas ? Tu te mords la lèvre lorsqu’elle te demande si tu voulais vraiment la rencontrer, tu ne sais pas quoi lui dire. Mentir un peu ? Être honnête ? Ca se bouscule un peu dans ta tête, t’es juste tellement mal à l’aise là juste à cause d’une simple phrase, phrase que t’aurais peut-être du éviter de dire ? Elle va finir par te prendre pour un type que tu n’es pas, ce type collant qui cherche par tous les moyens à stalker la personne, limite à la suivre partout où elle peut aller. Non ce n’est pas du tout toi, ça, bien au contraire. Tu joues avec ton livre entre les mains, ça te permets de camoufler un peu ton malaise. Tu mets du temps avant de lui répondre, parce que tu réfléchis à ce que tu lui dis, t’as pas envie de refaire une mini bourde. « Oui. » T’arrives pas à sortir un reste de phrase, tu gardes ton regard poser sur ton livre, t’oses pas la regarder, t’essaie aussi de comprendre pourquoi c’est arrivé. Comment ça se fait que le monde soit aussi petit que pour que tu te retrouves là, assis à côté de la personne avec qui tu échanges des messages sans savoir qui elle était réellement. . Mais heureusement que le sujet tourne un peu sur Ariana et Jungkook, ça te permet de te décrisper un peu. Ca t’arrange un peu, t’as limite envie de remercier ces deux là. Tu souris lorsqu’elle te parle de ça, mieux vaut pas qu’Ariana sache que tout ça vient de toi, elle est peut-être vachement plus petite que toi, tu pourrais l’écraser avec ta semelle, mais t’as la franche impression qu’elle peut s'avérer être un rottweiler sous ses airs de chihuahua. Tu te doutais qu’Ariana fondait limite devant ton maknae, par contre lui t’en savais pas un piètre mot, faudrait que t’aille lui coller un interrogatoire à lui aussi.  « Elle va certainement se demander comment t’es au courant d’autant de choses comme ça. Tu vas t’en sortir, j’en suis certain. » Tu lui  lances un sourire, oui elle s’en sortira, elle n’aura qu’à s’inspirer d’une de ces histoires d’amour dans les livres pour contourner le tout et ça devrait le faire. T’avais fini par ranger ton téléphone sauf que là tu te demandes pourquoi t’es si idiot, qu’est-ce qu’il te prend de faire ça ? C’est pas comme si tu la connaissais depuis longtemps et toi, sombre crétin, tu te permets de lui donner un coup de coude, comme si tu faisais ça à l’un des gars ou même à Jennie pour l’emmerder. Là, t’as clairement envie d’aller de te cacher sous une montagne de livres. Mais pourquoi tu fais ce genre de chose ?! T’es tellement sous le stress que ça t’amène à faire totalement n’importe quoi. Heureusement pour toi, elle ne t’a pas fait de remarque sur ça. T’as limite envie de t’attacher les bras au corps, histoire qu’ils ne bougent plus. « C’est vrai que c’est pas tous les jours qu’on tombe sur quelqu’un qui apprécie le même genre de livres que soi. C’est sympa. Ah oui ? A ce point ? » Tu souris en la regardant, ça te faisait plaisir d'entendre ça. Parce que toi aussi vos discussions ont été importantes pour toi, t’avais jamais vraiment parler à quelqu’un qui s'intéressait autant à la lecture, ça te changeait énormément de tes bandmates et de Jennie.

CODAGE PAR AMATIS


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
admin a harceler si besoin

ÂGE :
24

INTERVIEWS :
164

admin a harceler si besoin

MessageSujet: Re: Madelaine ♛ We create our own fate   Jeu 6 Déc - 23:23


we create our own fate




« Woah… » Tu restes surprise par la réponse qu’il te donne à ta question. Considérant comment tu avais pu remarquer la petite gêne qu’il semblait te démontrer depuis qu’il t’avait foncé dedans un peu plus tôt, tu ne t’attendais certainement pas à ce qu’il soit aussi direct avec toi, encore moins que la réponse soit aussi rapide et expéditive. C’était surprenant venant de lui, il n’avait jamais vraiment été comme ça avec toi, mais c’était rafraîchissant aussi de l’avoir devant toi, de l’avoir aussi sincère aussi. Tu ne peux pas t’empêcher de sourire, alors qu’une certaine gêne s’empare de toi, ton regard fuyant le sien pour aller se réfugier sur le sol. Tes mains s’amusent avec un coin d’un des bouquins que tu tiens dans tes mains. T’aimerais bien être honnête avec lui, lui dire qu’il vaut tellement plus que ce que tu ne laisses paraître, que si ça n’avait pas été de lui, t’ignores à quel point tu aurais sombré encore plus loin dans ton malheur, que sans lui et ses messages, jamais tu aurais été capable de passer par-dessus ta rupture comme tu l’as fait. T’aimerais lui dire tellement plus, mais les mots te viennent pas, ils sont incapables de se placer dans ta tête pour former une phrase complète. « Los Angeles… c’est tellement grand. J’aurais pu être n’importe qui. Ça t’a pas effrayé un peu? » Tu n’osais même pas imaginer ce qui aurait pu se passer si Namjoon aurait été un groupie totalement obsédé aussi de ton côté, comment tu aurais pu gérer ce genre de situation. Il faut dire que tu en oubliais un peu ton métier et ce qui venait avec lorsque tu étais avec lui, lorsque tu lui parlais surtout. Tu étais comme n’importe qui d’autre, qui partageait sa passion commune avec un ami, qui s’attachait aussi de plus en plus, sans vraiment le vouloir. Quoiqu’il en soit, tu es quand même bien heureuse qu’il prenne ses aises comme ça avec toi, même si ça te fait rire. Tu avais toujours cette crainte que la frontière du réel ne brise votre connexion, mais plus tu lui parles et plus tu réalises que peut-être que ce ne sera pas le cas. Il reste quand même que t’as un peu peur, tu ne peux pas t’empêcher de penser que ça ne sera plus du tout pareil et t’as pas envie que tout se termine maintenant. « Je sais que… ça va sonner peut-être complètement fou mais, j’ai toujours eu un peu peur. Comme si le fait de se rencontrer allait tout changer, tu comprends? » Tu réussis à relever les yeux vers lui. Tu sais très bien que vous pourriez parler des problèmes de vos colocataires pendant des heures, mais au final, vous avez votre propre histoire aussi qui vient de prendre un tournant complètement inattendu et vous devez essayer de trouver la suite ensemble. T’as peur que vous ne soyez pas du tout sur la même page à ce sujet, après tout, tu comprendrais. Vous avez des vies complètement différentes, terriblement mouvementées aussi. Et puis, comment est-ce que tu peux lui dire à quel point t’es attachée à lui aussi facilement, alors que t’arrives à peine à communiquer comment tu te sens par rapport à tout ce qui se passe dans ta vie depuis quelques mois? Tu hausses les épaules lorsqu’il te répond. À ce point? Si seulement il savait. « Je… enfin. C’est complètement gênant de dire ça. » Tu sais pas où regarder, tes mains, le sol, son visage, derrière lui… Tu le vois sourire et ça te déstabilise encore plus. « C’était une routine un peu, te parler le matin, te dire bonne nuit le soir. C’est complètement stupide en fait… » Comment lui dire qu’un parfait inconnu avait pris autant de place dans ta vie. Ce n’était pas juste les livres, mais tout, sans vraiment savoir si c’était le cas pour lui aussi.


AVENGEDINCHAINS

_________________

I LIVE SO I LOVE
It's a long way from I to U. Fuck, JKLMNOPQRST, I crossed all the letters and I reached you. I want to be part of your bookcase, I'd like to be involved in your novel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
carapace super classe

ÂGE :
24

INTERVIEWS :
181

carapace super classe

MessageSujet: Re: Madelaine ♛ We create our own fate   Ven 14 Déc - 12:43





We create our own fate
Every human being is a puzzle of need.
You must become the missing piece.



☾☾ T’allais pas mentir, plus tu communiquais avec elle plus t’avais eu envie de la voir en vrai. Tu ne sais pas pourquoi, mais t’avais envie de la connaitre en vrai et pas seulement derrière un écran à parler plus souvent de livres. Tu voulais pouvoir partager du temps avec elle, du moins le peu de temps libre que tu pouvais. C’est vrai que t’es là, t’es pas bien à l’aise, t’as jamais été à l’aise avec la gente féminine de toute manière, c’est pas nouveau.  Tu l’écoutes te parler, c’est vrai que Los Angeles est grand, vous auriez pu tomber sur n’importe qui. « C’est toujours risqué ce genre de situation… On aurait pu chacun tomber sur un dangereux psychopathes ou sur n’importe qui d’autres … Mais ce n’est pas le cas. » C’est vrai que vous auriez pu tomber sur n’importe qui, il y avait tellement de gens dérangés dans ce moment que l’un ou  l’autre aurait clairement pu tomber sur une personne malsaine. T’es bien content que ce ne soit pas le cas, t’es bien content d’être tomber sur Madelaine et personne d’autre. Votre conversation sur vos colocataires s’était éclipser, c’était peut-être mieux comme ça. Vous aviez certainement autre chose à vous raconter que l’amourette d’Ariana et Jungkook. Tandis qu’elle te parle, tu la regarde, t’oses la regarder.  Tu la trouves jolie, vraiment. « Je ne vais pas te mentir. Moi aussi j’ai pensé pareil. Derrière un écran, c’est bien plus simple qu’un face à face. Puis parfois, la personne peut ne pas être ce qu’on pensait. » C’est vrai que parfois il y a une énorme différence entre le virtuel et la réalité, sauf que là tu ne ressens pas ça avec Madelaine. Certes vous n’êtes pas tout à fait à l’aise l’un avec l’autre, mais c’est tout à fait normal, ce n’était pas comme si votre rencontre était prévue. Quoi que, même si ça aurait été prévu, t’aurais certainement eu une énorme boule à l’estomac, t’aurais eu un trac énorme. T’aurais jamais pensé que ça serait arrivé comme ça, toi dans ta tête tu pensais plus que vous alliez peut-être un jour vous donner rendez-vous, que tout ça soit prévu, mais non le destin en avait décidé autrement. Ca t’intrigue un peu, pourquoi aujourd’hui ? Pourquoi maintenant ? « C’est pas stupide. Au contraire. Moi aussi c’est devenu une habitude. J’ai jamais pu m’empêcher de t’envoyer un petit message juste pour savoir si tu vas bien en plein milieu de journée. Ca me dérangeais sinon. » Tu rougis un peu, oui t’as jamais pu t’empêcher de savoir si elle allait bien, de lui dire bonne journée quand tu te réveillais et même de lui dire bonne nuit avant d’aller dormir. Depuis que tu parles avec elle, tu lâches beaucoup moins ton téléphone qu’avant.

CODAGE PAR AMATIS


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
admin a harceler si besoin

ÂGE :
24

INTERVIEWS :
164

admin a harceler si besoin

MessageSujet: Re: Madelaine ♛ We create our own fate   Jeu 27 Déc - 2:02


we create our own fate




Mais ce n’est pas le cas. Ses mots résonnent à ton oreille comme s’il détenait toutes les vérités du monde. Dans un sens, c’est peut-être un peu le cas. Tu t’étais montrée si nerveuse à l’idée de le voir, de réaliser qui il était, de comprendre que tu t’étais peut-être fait bernée tout ce temps, que tu t’étais épris de quelqu’un qui se fichait bien de toi, au final. C’était terrible quand tu y pensais, tout ce qui aurait pu se passer. Tu pensais à toi, à ta réputation, à tout ce qui aurait bien pu se produire aurait-il fallu que tu tombes sur quelqu’un de mal intentionné. Tu penses à lui, à sa réputation aussi, à quel point il aurait pu se trouver dans une situation complètement folle, aurait-il fallu qu’il tombe sur une fan complètement cinglée, prête à tout pour pouvoir avoir son attention que quelques secondes. Tu es bien contente de ta popularité ici, tu réalises que pour le peu que tu connais du groupe, que la sienne est immense et qu’il a risqué beaucoup en te parlant de la sorte. Pourquoi? Y’a cette question qui te traverse soudainement l’esprit. « Pourquoi est-ce que t’as tenu à garder contact alors, si tu étais conscient des risques que ça comprenait? » Et elle ne reste pas dans ta tête trop longtemps, c’est plus fort que toi. T’es quelqu’un d’honnête, tu l’as toujours été, tu manques peut-être d’un filtre, d’un peu de tact aussi, tu veux pas le mettre mal à l’aise, encore moins lui faire peur. Il a bien raison au fond, vous avez été chanceux et t’es en train de t’imaginer les pires scénarios quand même. T’es bête, vraiment, mais t’es juste craintive. Ce n’est pas contre lui et t’espères qu’il saura le voir lorsque tu es incapable de tenir son regard et que tes yeux se retrouvent immédiatement rivés vers le sol, à la seconde où tu comprend tout ce qui vient avec votre rencontre. L’acceptation de tout ce que tu ressens pour ce correspondant avec qui t’as gardé contact depuis quelques mois, de tout ce que tu ressens… pour lui, pour celui qui se trouve devant toi maintenant. Tu sais que tout aurait pu être bien différent entre vous, t’as un peu peur de tout ce qui pourrait bien se passer maintenant. Pourtant, Namjoon dégage une aura tellement…t’as pas les mots pour le décrire. Apaisante peut-être? Il a l’air de ce genre de personne à qui t’as envie de faire confiance, à qui t’as envie de parler de tout et de rien, de philosopher jusqu’aux petites heures du matin. Il parle et tu sais très bien que tu devrais écouter tout ce qu’il te dit, essayer de l’appliquer aussi, mais ta petite voix nerveuse au fond de toi t’empêches de te laisser faire complètement comme tu l’aurais fait si tu lui avais parlé sur ton portable comme à l’habitude. « J’ai pas envie de… j’ai pas envie qu’on se perde. De réaliser que maintenant que c’est… tangible, que ce soit différent. » Ta voix a une teinte de tristesse dedans, alors que tu recommences à jouer avec le coin du livre que tu tiens dans tes mains, le livre qu’il t’a conseillé. « T’as toujours beaucoup compté pour moi. J’ai pas envie que ça change. » Lorsque tu trouves le courage de relever les yeux vers lui, y’a un coin de ta bouche qui ne peut s’empêcher de sourire. C’est ton ami après tout, ce grand garçon maladroit qui t’as foncé dedans au beau milieu de la bibliothèque, celui qui fait partie intégrante de tes journées bien malgré lui. Et ça te rassures de savoir qu’il pense la même chose que toi. Tu sens un énorme poids sur tes épaules lorsqu’il t’explique que tu n’es pas toute seule dans tout ça, du moins, beaucoup moins que tu ne le pensais. Tu ne peux pas t’empêcher de rire un peu, parce que ça te rend un peu gênée de lui avouer tout ça alors que c’est la première fois que tu le vois, mais aussi parce que ça te rend heureuse tout au fond. « Tu peux continuer de le faire aussi, tu sais? Je… tu pourras m’appeler aussi, si tu veux. » T’as du front, peut-être un peu trop, mais t’hésites pas pour sortir un crayon de ton sac à main, déchirant un bout de papier sur le coin d’une des centaines de vieilles factures qui traîne dans le fond de tout ça. Tu prends notes de faire un ménage là-dedans alors que tu gribouilles ton numéro, le tendant à Namjoon en mettant tous les efforts du monde pour dissimuler ta main qui tremble, espérant que son attention soit dirigée sur le bout de papier et non pas sur tes joues qui commencent à chauffer malgré toi.


AVENGEDINCHAINS

_________________

I LIVE SO I LOVE
It's a long way from I to U. Fuck, JKLMNOPQRST, I crossed all the letters and I reached you. I want to be part of your bookcase, I'd like to be involved in your novel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
carapace super classe

ÂGE :
24

INTERVIEWS :
181

carapace super classe

MessageSujet: Re: Madelaine ♛ We create our own fate   Jeu 10 Jan - 19:14





We create our own fate
Every human being is a puzzle of need.
You must become the missing piece.



☾☾ T’étais pas vraiment doué dans tes mots, dans tes phrases. T’as l’impression de lui raconter n’importe quoi, t’essaie d’être un peu rassurant, mais en fait, t’as clairement l’air de faire tout le contraire en lui parlant que vous auriez très bien pu tomber sur des gens étranges, fin bon. T’allais essayer de pas t’enfoncer encore plus dans ce que tu peux dire, mais c’est pas gagner. « Je peux te retourner la question aussi. » Tu lui lances un petit sourire avant de poursuivre.. « Moi c’est peut-être parce que j’avais l’impression que c’était pas si risqué que ça. » Tu oses les épaules parce qu’en fait, t’y avais pas pensé sur le coup en discutant avec elle par message. Tu y penses que depuis quelques minutes en vérité. Tu prends jamais vraiment conscience des risques avant que ça ne passe. T’es un peu naïf parfois, il faut bien l’admettre. Mais quand tu as commencé à discuter avec elle par rapport à vos livres, t’as pas ressentis quelque chose de négatif. Tu saurais même pas expliquer en fait, tu t’es de suite bien senti avec elle, ça peut paraître un peu étrange surtout en parlant d’une personne que tu connais pas vraiment, mais c’était comme ça et malgré qu’actuellement t’es pas forcément à l’aise, tu te sens assez bien aussi parce que tu sais maintenant à quoi elle ressemble  et surtout qu’elle a l’air tout simplement pareil que durant vos conversations. Tu t’es drôlement attacher à cette fille alors que tu ne connaissais pas grand chose d’elle et tu savais que de l’avoir rencontrer en chair et en os allait changer quelque chose au fond de toi, pas négativement, au contraire.

Tu écoutes ce qu’elle te dit et tu fronces un peu les sourcils d’un air assez triste suite à sa phrase puis lorsqu’elle te regarde et sourit légèrement, tu en fais de même. « Je compte pas à ce que ça change… Vraiment pas. J’en ai pas envie. » Tu bafouilles un peu, t’as jamais su trouver les mots en parlant à une fille et encore moins quand tu étais attachée à elle d’une autre façon qu’une simple amie. Pas comme Jennie. T’es totalement gêné en vérité, t’as l’impression de t’être transformer en sauce tomate et tu bug un peu quand elle te tend un bout de papier avec son numéro dessus, tu la regardes un instant puis tu baisses ton regard vers le morceau de feuille qu’elle venait de gribouiller pour finalement le prendre. Tu ne sais pas comment ça peut arriver, mais juste le fait que ton pouce ait touché le sien, t’es pris d’un fort battement venant de ton coeur. Ok Joonie, faut vraiment que tu te ressaisisse. Il t’arrive quoi là ?! Tu souris légèrement à Madelaine avant de sortir ton téléphone de ta poche pour y inscrire son numéro directement et lui envoyer un message. « Et maintenant que tu as le mien aussi, tu pourras m’appeler aussi. » Tu lui fais un large sourire avant de te mettre à regarder l’heure . Tu soupires légèrement. « Je m’excuse, mais je vais devoir y aller. Mes amis vont se demander où je suis et ils seront bien capable de lancer un avis de recherche » Tu ris légèrement avant de te pencher légèrement en avant pour la saluer. « En tout cas. Je suis ravis de t’avoir rencontrer … en vrai… J’espère qu’on se reverra un jour … proche. » Tu souris timidement avant de prendre la direction de la sortie, te demandant encore pourquoi tu as mentionner ta dernière phrase.

CODAGE PAR AMATIS


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Madelaine ♛ We create our own fate   

Revenir en haut Aller en bas
 
Madelaine ♛ We create our own fate
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Haitian Deportees Fate Now In The Hands Of Team Obama
» fate testarossa,vita chan et les autres.
» Fate Stay Night RPG (demande de partenariat)
» United By The Fate, partenariat
» DreamWorks Create

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
IDOL ★ :: Los Angeles et Environ :: Central Los Angeles :: Downtown :: Los Angeles public library-
Sauter vers: