AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Love yourself, chicago hell tour

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

avatar
admin à harceler si besoin

ÂGE :
28

INTERVIEWS :
630

admin à harceler si besoin

MessageSujet: Love yourself, chicago hell tour   Ven 12 Oct - 16:54



Love yourself, chicago hell tour

Il n'est même pas trois heures du matin, t'as encore des cernes sous les yeux car les deux dernières nuits ont été dure. T'as entendu des rumeurs, t'as vérifier sur internet, t'as pris ton courage à deux mains et t'as décidé de mettre une valise dans le coffre de ta voiture. T'en peux juste plus. 29 Septembre 2018, t'es prêt à partir pour Chicago, espérant pouvoir croiser la route de celui qui te fais rêver depuis des semaines. C'est pas de ta faute, c'est celle d'un ami, le frère d'une chanteuse bien connue, un dénommé Frankie Grande. Il t'avais mentionné que son groupe préféré, BTS, était de passage, tu le savais, t'as juste préféré faire comme si de rien n'était, espérant pouvoir réussir à repousser ce que tu ressentais. Et soudainement, ce garçon t'avais parlé de sa soeur et de son faible pour un chanteur du groupe. T'avais aligné quelques pensées, te disant que la route serait moins pénible à deux et t'avais pas pris le temps de réfléchir. Quelques secondes sur internet, une adresse en poche, ainsi qu'une date de concert. T'avais roulé une partie de la nuit en rond, espérant pouvoir réussir à te faire changer d'idée ... et te voilà maintenant devant le domicile d'Ariana Grande, debout sur le bord de la porte, après avoir frappé quelques coups à cette dernière. T'ignores qui pourra répondre, t'ignores même si la chanteuse sera partante pour un voyage de dernière minute. T'as pas l'intention de l'attendre pendant vingt ans, tu veux simplement lui proposer de l'emmener avec toi. Quelques heures en voiture, tout au plus trente heures et l'espoir de pouvoir calmer les battements de ton coeur.

La porte s'ouvre, t'ignores qui se trouve de l'autre côté, mais tu pousses cette porte, avant d'entrée. Et une chance pour toi qu'il s'agit d'Ariana. Elle est là, devant toi et toi, t'arrives juste pas à te défaire de ce sourire stupide que tu as au visage. Depuis des jours, tu ne souris plus, tu fais la moue et soudainement, peut-être est-ce à cause de le direction que tu prendras dans quelques minutes, mais t'as l'air heureux, t'es différent. Et ça, c'est vraiment pas à cause de la jeune femme devant toi, mais bien à cause de celui que tu vas retrouver. - Je pars pour Chicago dans dix minutes. J'ai cru comprendre que quelqu'un que t'avais envie de revoir si trouves ... Je t'y emmène si tu veux. - T'espères qu'elle pourra te dire oui, t'espères que le tout va bien se passer aussi. Tu veux pas de prendre la tête, tu veux simplement avoir un peu de compagnie. Tu veux simplement quelqu'un à qui parler. T'avais pensé à emmener ton chat, mais depuis quelques temps, dès que tu prononces le prénom de Hoseok - enfin t'essaies, c'est pas encore tout à fait la bonne prononciation - , ce dernier se pousse et va se cacher. T'ignores pourquoi mais il a l'air un peu traumatisé par ce garçon.

Pour l'instant, t'as aucune idée que ce n'est pas très approprié de l'emmener avec toi. T'ignores ce qu'elle pourra te faire endurer et si, vous allez arriver à destination en vie. Tu sais juste une chose, c'est que t'as quelqu'un à aller rejoindre et ce, le plus vite possible. Si tu changes d'avis en cours de route, tu sais bien que tu vas retourner sur tes pas et que tu retourneras t'enfermer chez toi, dans ta chambre. Elle servira un peu à ça, Ariana. À te garder sur la route, à rester éveiller jusqu'à ce que tu puisses enfin avoir celui que tu veux voir devant toi, depuis des jours. T'espères au moins pouvoir avoir les bons mots lorsque tu arriveras devant lui. T'espères seulement ne pas te tromper sur ses intentions non plus. T'espères, t'espères, t'espères ... t'espères seulement que les prochains jours ne seront pas trop pénible pour ta tête et pour tes oreilles.

AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Star du mois

ÂGE :
25

INTERVIEWS :
886

Star du mois

MessageSujet: Re: Love yourself, chicago hell tour   Ven 12 Oct - 17:00

Les écouteurs dans les oreilles, Ariana était allongée sur son lit en écoutant toute sorte de musiques plus tristes les unes que les autres. Elle n'arrivait pas à fermer l’œil, ses pensées étaient trop occupées sur Jungkook, elle ne savait pas vraiment ce qu'il se passait. Il était loin d'elle et elle se sentait mal, ils s'étaient vu lorsque son groupe avait refait un petit détour par Los Angeles et qu'elle était arrivée chez eux en pleine nuit totalement bourrée et en pleurs. Puis il était reparti en tournée, la petite chanteuse se sentait complètement vide de sens. Elle stalker à pu près toutes les actualités du groupe pour savoir à peu près où ils pouvaient se trouver, où il pouvait se trouver, précisément. Elle ne pensait pas qu'un jour elle pourrait être autant attaché à lui en si peu de temps et surtout qu'il lui manquerait autant lorsqu'il serait parti.

Au moment où la chanteuse avait décidé de se détacher de la musique qu'elle écoutait et qu'elle traversait sa villa pour rejoindre la cuisine en tentant de faire le moins de bruit possible pour ses deux colocataires, elle entendit frapper à la porte. Son regard se dirigea tout d'abord vers l'horloge, il était à peine trois heures du matin. A force de regarder des films d'horreurs, elle s'imaginait déjà des choses des plus glauques et des plus flippants aussi. Elle décida d'approcher lentement vers la porte, saisissant la batte de Baseball qu'elle gardait précieusement proche de son entrée, une fois arrivée devant la porte, elle l'ouvrit délicatement qui fut légèrement pousser par la personne qui se trouvait de l’autre côté. Prise de panique, elle leva la batte prête à cogner la personne qui passerait jusqu'à ce qu'elle se rende compte qu'il s'agissait pas d'un serial killer, il avait clairement pas la tête pour être prit pour un dangereux psychopathe. Puis elle le connaissait plus ou moins par son grand frère, Frankie, alors elle déposa sa batte contre le mur et eut un énorme sourire lorsqu'il prononça la ville de Chicago. « Et bah vas-y je te suis avec plaisir ! » Elle savait que Kookie s'y trouvait et elle avait limite l'impression que Thomas avait été envoyé par Dieu. Elle fila rapidement faire ses deux valises, évidemment en tant que femme, elle avait pas mal de choses à prendre puis revenue devant l'entrée avec ses deux valises, aussi haute qu'elle. D'un coup elle s'arrêta nette devant Thomas « Qui te dit que quelqu'un que j'ai envie de voir s'y trouve ? » Ok, Frankie avait certainement du lui parler de ses sentiments pour Kookie, il ne savait pas vraiment tenir les secrets, quand elle le verra, elle risque de l'assassiner. « Ma foi, c'est pas important, on décolle. » La brune attrapa ses deux valises et alla les mettre dans le coffre de la voiture de Thomas.

_________________
❝ you make me make bad desicions❞ Boy, you know that you drive me crazy but it's one of the things I like. We got that hood love, we got that good love, we got that hot love. Bad boy, you make me make bad decisions. You've become my favorite since.

Arikook:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
admin à harceler si besoin

ÂGE :
28

INTERVIEWS :
630

admin à harceler si besoin

MessageSujet: Re: Love yourself, chicago hell tour   Ven 12 Oct - 17:01



Love yourself, chicago hell tour


T'aurais cru avoir des cris de sa part, devoir lui expliquer ce qui se passait et surtout, essayer de cacher ta joie. Mais non. À la place, Ariana te laisses seul près de la porte et d'étale aussi vite qu'une petite souris prise en faute. Tu ne peux t'empêcher de poser ton regard sur l'équipement de baseball, te demandant ce qu'Ariana peut bien faire avec ça dans son entrée. Tu l'as vois mal se servir de cet objet pour aller jouer une partie entre amies. Et si jamais c'était pour se défendre, tu sais bien qu'elle possède un chien de garde prénommée Palvin. « Qui te dit que quelqu'un que j'ai envie de voir s'y trouve ? » T'as aucune idée de comment elle peux être aussi motivée en pleine nuit ainsi, comment elle peut courir d'un côté et de l'autre, car en moins de cinq minutes, elle est là devant toi, te posant une question, deux valises à ses côtés. Toi qui n'a emmener que le strict nécessaire, tu as l'impression qu'Ariana a décidé d'emmener sa garde-robe au grand complet. Il est vrai qu'elle ne sait pas exactement où vous allez et encore pour combien de jours. Au final, elle est peut-être moins folle que tu ne le pensais. Par contre, tu ne fais que penser qu'elle doit avoir mis dans sa valise un fer à friser, une vingtaine de robe qui te font penser à un tapis de bain et des crèmes à ne plus finir pour le visage et ça, ça te fais soupirer. Tu ouvres la bouche pour répondre mais déjà, Ariana passe à côté de toi, valise en main, se dirigeant vers ta voiture. Tu la laisses faire, tu souris un peu malgré toi. Si elle pensait arriver à cacher sa joie et surtout, son empressement pour se diriger vers Chicago, elle a manqué son coup. À moins qu'elle ne veuille s'échapper de ses colocs, ce qui est bien probable, tu en ferais de même. Tu ne peux t'empêcher de claquer la porte derrière toi, assez fort pour réveiller le domicile au complet, même les chiens, que tu entends hurler à l'étage. Fier de toi, tu rejoins Ariana qui a pris place du côté passager.

Tu démarres la voiture, sans même porter attention à Ariana assise à tes côtés. Si t'as demandé de la compagnie pour partir là-bas, ce n'est pas pour parler et passer les prochaines heures à te faire une nouvelle amie. Tu veux simplement un point d'encrage, quelque chose qui te forceras à aller là-bas et ne pas revenir dans les minutes qui suivront. Tu veux rester là-bas, espérer recevoir un sourire de la part de quelqu'un en particulier et ensuite, tu verras. T'as juste pas l'intention de rentrer seul, jamais.

AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Star du mois

ÂGE :
25

INTERVIEWS :
886

Star du mois

MessageSujet: Re: Love yourself, chicago hell tour   Ven 12 Oct - 17:01

Ariana n'avait aucune idée du pourquoi Thomas était venu la chercher en plein milieu de la nuit pour partir en virée jusqu'à Chicago, tout ce qu'elle voyait c'était que Jungkook allait être là bas aussi alors elle avait sauté sur l'occasion comme on dit, elle voulait le revoir, il lui manquait réellement, c'était indéniable. Bien qu'elle ne connaisse pas des masses Thomas, c'était beaucoup plus son frère qui le connaissait. Frankie était le sosie d'Ariana question caractère, peut-être un peu plus cinglé qu'elle. Mais elle n'en revenait toujours pas que son frère ait pu parler de ce qu'elle lui avait confié. Lorsque Thomas l'avait en quelques sortes invité à venir, la demoiselle avait fait ses deux valises en moins de dix minutes. Plus vite ils partaient, plus vite ils arriveraient à Chicago. Elle avait rapidement lancer ses valises dans le coffre de la voiture du grand dadais qui l'accompagnerait pendant le trajet, elle ne savait pas de quoi ils pourraient parler, mais présentement ce qui lui importait c'est d'avoir les fesses posés sur le siège passager et qu'ils commencent à prendre la route.

Ariana s'était déjà installée sur le siège passager attendant que Thomas la rejoigne, elle était toute excitée alors qu'il était déjà trois heures du matin, de base à cet heure ci elle ressemble plus vite à un zombie tout droit sorti de The Walking Dead, mais là elle savait qu'elle reverrait Kookie, certainement, alors elle était extrêmement joyeux. Lorsque Thomas s'installa au poste de conduite, aucun mot ne sorti de sa bouche, aucune musique ne sortait de la sono du véhicule, le jeune homme avait l'air d'avoir un sacré caractère de cochon, contrairement à Ariana qui avait pour l'habitude d'être souriante et joyeuse pire qu'une petite fille le soir de noël face à ses cadeaux. Cependant elle prit soin d'envoyé un message à son frère pour la prévenir qu'elle partait à Chicago avec Thomas, histoire que s'il tente de la tuer, quelqu'un sache où elle peut être. « Un peu de musique ... ça tiendrait éveiller, non. » Elle appuya alors sur le bouton pour lancer la radio, c'était une de ses chansons qui tournait à la radio, No Tears Left To Cry. « ♫ So I'm pickin' it up, pickin' it up I'm lovin', I'm livin', I'm pickin' it up I'm pickin' it up, pickin' it up .... Shut your mouth ♫ » La brune s'était alors mise à chanter son titre à tue-tête, pas certain que ça plaise à Thomas, elle ne pouvait pas se retenir. Lorsqu'elle était aussi excitée il fallait que ça sorte, alors c'était soit en criant soit en chantant.

_________________
❝ you make me make bad desicions❞ Boy, you know that you drive me crazy but it's one of the things I like. We got that hood love, we got that good love, we got that hot love. Bad boy, you make me make bad decisions. You've become my favorite since.

Arikook:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
admin à harceler si besoin

ÂGE :
28

INTERVIEWS :
630

admin à harceler si besoin

MessageSujet: Re: Love yourself, chicago hell tour   Ven 12 Oct - 17:02



Love yourself, chicago hell tour


Tu prends place derrière le volant, tu démarres ta voiture. Le silence se fait roi, t'as jamais été celui qui est bruyant sur la route. Tu préfères avoir ton attention sur ton chemin, ne voulant pas passer par dessus plusieurs problèmes dans ton champs de vision. T'as pas envie d'avoir un accident et ensuite, de comprendre que sans musique, t'aurais pu avoir l'esprit libre et tranquille. Tu passes la première, tu tournes à droite. Tu fais ton premier arrêt et tu continues tranquillement. Soudainement, la voix de ta compagne se fait entendre, tu ne peux t'empêcher de soupirer, sachant très bien qu'elle voudra se faire entendre. T'as rien contre elle, elle a une voix ... elle a une voix, mais t'as pas tellement envie de l'entendre en ce moment. T'es plutôt dans tes pensées, t'es plutôt entrain de te demander si ce que tu fais en ce moment est une bonne chose. Tu veux pas arriver à Chicago et regretter ce que tu t'en vas faire là-bas. T'as besoin de discuter avec quelqu'un, t'as besoin de le voir, de sentir sa présence pas trop loin de la tienne aussi. Juste savoir qu'il va bien, qu'il est heureux dans ce qu'il fait, pourra t'aider à tenir pendant quelques jours encore. Et t'as bien envie de lui dire que t'as réfléchis, que t'as passé des nuits entières à réfléchir, à regarder par ta fenêtre et espérer qu'il puisse penser un peu à toi.

Ariana décide de tourner le volume de la radio et déjà, tu regardes l'heure sur l'horloge, espérant que cette dernière puisse être cassée. Seulement moins d'une minute que vous êtes partis et déjà, t'as envie de l'étouffer. C'est peut-être ton caractère qui est mauvais, mais t'as bien l'impression que tu vas avoir de la difficulté avec ce petit bout de femme. « ♫ So I'm pickin' it up, pickin' it up I'm lovin', I'm livin', I'm pickin' it up I'm pickin' it up, pickin' it up .... Shut your mouth ♫ » - Oh I just want you to die slowlyyyyy ... You are somekind of insanity .... - Tu ne peux t'empêcher de glisser ton index sur le bord de ta tempe, le faisant tourner dans tout les sens, de manière à lui faire comprendre que tu es pris avec une folle. T'as repris la suite de sa chanson, changeant uniquement les mots, tout en chantant à ton tour.

AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Star du mois

ÂGE :
25

INTERVIEWS :
886

Star du mois

MessageSujet: Re: Love yourself, chicago hell tour   Ven 12 Oct - 17:02

Trente heures de route, voilà ce qui allait être les prochaines heures d'Ariana, elle se retrouvait dans la voiture de grincheux, elle se demandait clairement comment son frère pouvait être ami avec lui, ils étaient totalement opposés. Frankie était tout le temps joyeux alors que Thomas tirait une tête de trente kilomètres de long. La route va être longue, c'est certainement pour ça qu'Ariana avait prit l'initiative de vouloir allumer la radio surtout qu'il ne lui avait même pas décrocher un mot. Ariana le trouvait bien trop bizarre, elle commençait à limite s'imaginer des scènes de films d'horreurs où il l'embarquerait au fin fond d'une forêt pour la torturer et la pendre à un arbre, c'était aussi pour ces raisons qu'elle avait envoyé un message à son aîné pour la prévenir de son arrivée à Chicago. Au moins si Thomas tentait de l'abandonner sur l'autoroute ou grand bien même tenterait de la tuer et de l'enterrer quelque part, quelqu'un connaîtra ses déplacements et pour signaler tout ça à la police. Parce que malgré le fait que Thomas ait une tête d'enfant il lui faisait presque penser à Chucky la poupée tueuse, alors elle était mieux de protéger ses arrières.

Alors qu'Ariana s'était mise à chanter sa chanson qui passait à la radio, Thomas se mit à chanter aussi, modifiant totalement les paroles pour se moquer de la chanteuse qui le regarda durant quelques minutes avant de lâcher un rictus qui se moquait clairement de lui. En effet, il ne savait pas ce qui l'attendait d'être en voiture avec Ariana, il fallait qu'il ait un mental solide, mais ça n'avait pas l'air d'être son cas, il avait l'air d'être le genre de personne qui craque rapidement lorsqu'il s'agit de ses nerfs, mais là Ariana allait clairement lui titiller les nerfs durant toutes ces heures. « Pourquoi tu veux te rendre à Chicago ? Tu as quelqu'un à aller voir, peut-être ? » Elle lança un petit sourire moqueur parce qu'après tout lui se doutait parfaitement qu'Ariana le suivait juste pour voir une certaine personne, mais Ariana ne savait pas pourquoi il devait s'y rendre. Certainement pas juste pour visiter la ville, on ne fait pas trente heures de route à la dernière minutes pour faire du tourisme, ni pour une simple visite de courtoisie à grande tante maternelle. C'était quelque chose de plus important c'était sur.

_________________
❝ you make me make bad desicions❞ Boy, you know that you drive me crazy but it's one of the things I like. We got that hood love, we got that good love, we got that hot love. Bad boy, you make me make bad decisions. You've become my favorite since.

Arikook:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
admin à harceler si besoin

ÂGE :
28

INTERVIEWS :
630

admin à harceler si besoin

MessageSujet: Re: Love yourself, chicago hell tour   Ven 12 Oct - 17:03



Love yourself, chicago hell tour


T'es pas un des plus à l'aise lorsqu'il est question de chanter devant un public et tu ne sais plus le nombre de fois que tu as du répéter et jouer quelques scènes pour certains films, mélangeant ta voix à une guitare. Mais pouvoir clouer le bec à ta passagère, ne te fais que sourire. Depuis le début de la soirée, tu souris vraiment à n'importe quoi et présentement, à n'importe qui. T'as même fini par te retourner un peu vis à vis la demoiselle, lui accordant un sourire en coin. C'est probablement quelques textos qui te font perdre la tête ainsi, qui t'ont fait découvrir un petit côté fleur bleue de ta personnalité. Tu te rappelles pas la dernière fois que tu as souris à l'unique pensé de quelques mots écrits. Les gens pourront dire ce qu'ils voudront, être amoureux, ça change quelqu'un. Tu reportes ton attention sur la route, lorsqu'à nouveau, la voix d'Ariana se fait entendre. Toi qui aime le silence, penser à n'importe quoi ainsi, te voilà servis. Elle, elle parle et ne fait aucunement attention à ses paroles. T'as juste envie de lui dire que ça ne la regarde pas, que t'as pas l'intention de lui répondre et surtout, de lui dire qui tu as l'intention d'aller voir là-bas. C'est personnel, t'as pas envie qu'elle puisse installer tout ça sur ton compte instagram et encore moins qu'elle ne mentionne quelque chose à celui que tu rêves d'aller retrouver. T'as pas envie qu'il puisse comprendre que t'as trop parlé, que le ''on verra le tout plus tard'', que t'as tout envoyé balader. Vous vous êtes mis d'accord pour mettre le tout au clair plus tard, après la tournée. C'est donc une idée de merde que tu as eu de prendre Ariana comme passagère et de t'aventurer sur la route, espérant pouvoir croiser celle du danseur qui doit faire crier des foules en ce moment même. Cependant, t'espères vraiment que les mots qu'il a pu écrire hier soir, soit les bons. Parce que si ce n'est pas le cas, tu feras rire de toi, c'est assuré. Tu sais exactement quoi lui dire lorsque tu seras devant lui, t'as même pas pensé trop loin. T'es uniquement entré dans ta voiture, mettant le cap sur le domicile de la petite souris qui se balance au rythme de la musique, à tes côtés.

« Pourquoi tu veux te rendre à Chicago ? Tu as quelqu'un à aller voir, peut-être ? » Tu ne portes même pas attention à sa personne, tu continues de regarder la route quelques instants, avant de réaliser à qu'à la radio, la chanson est terminée et qu'une autre est entrain d'y prendre place. Tu avances le bras, tu montes le son. Rockabye de Clean Bandit commence à remplir le vide de ta voiture. T'es pas très fan de musique au volant, mais tout pour ne pas parler à Ariana. Surtout pour ne pas répondre à sa question. - Désolé, j'entends rien ! - Tu lui montres ton oreille, ainsi que la radio, espérant qu'elle puisse avoir compris. Toi, t'as du crier un peu pour te faire entendre. T'espères qu'elle lâchera prise, qu'elle décidera de se rouler en boulet et de dormir.

AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Star du mois

ÂGE :
25

INTERVIEWS :
886

Star du mois

MessageSujet: Re: Love yourself, chicago hell tour   Ven 12 Oct - 17:03

Ariana ne comprenait vraiment pas pourquoi Thomas ne cessait de tirer la gueule, à la distribution de sourire à la naissance il devait être absent, c'est certain. Pourtant Ariana était certaine d'avoir aperçue un vague sourire à un moment donné sur son visage, mais son compagnon de voyage était pas des plus bavards, contrairement à Ariana qui ne cessait pas de chanter et de poser des questions. Elle ne faisait pas forcément attention à ce qu'elle disait, tout ce qu'elle voulait c'est faire la causette pour pas que le temps lui paraisse trop long, mais ça allait être le cas. Elle se demande même pourquoi elle se retrouve là avec lui, elle aurait préférer limite partir toute seule ou grand bien même avec n'importe qui d'autre que Thomas. Cependant la question qu'avait poser la brune à Thomas n'avait pas l'air de lui plaire, tellement pas qu'il augmenta le son de la musique et lui dit alors qu'il n'entendait pas. Quel curieux personnage, vraiment déprimant. Ariana se contenta de lever les yeux au ciel en haussant les épaules en tournant la tête vers l'horizon pour finalement se mettre à chanter la chanson qui passait actuellement à la radio. S'il ne voulait pas parler, alors elle chanterait, tant pis pour lui.

Peu après la musique fut terminé, mais la prochaine ne plaisait pas à Ariana alors elle sortit de son sac à main un album des BTS, le dernier "Love Yourself : Answer". Elle avait prévue plusieurs albums, pas que des BTS, elle ne comptait pas passer trente heures en voiture dans un silence, c'était impossible pour elle, elle aimait quand il y avait un minimum de bruit d'autant plus si le conducteur avait une tête de con comme l'actuel. « Tu permets. » Elle ne lui laissa pas le temps de répondre qu'elle éjecta le CD déjà présent du lecteur, elle regarda le nom du CD en faisant une moue dégoûtée, elle ne savait pas exactement ce que c'était, elle ne voulait pas vraiment le savoir d'ailleurs puis elle le jeta limite à l'arrière de la voiture pour introduire celui des coréens et mettre déjà la musique à fond. Elle ne se mettrait certainement pas à chanter, ne sachant clairement pas parler le coréen, mais c'était certain qu'elle se mit à se dandiner sur le siège durant déjà la première musique "Euphoria", Ariana appréciait particulièrement cette musique, certainement l'une de ses préférés, on ne se demande pas pourquoi. Il avait beau être tard, Ariana ne tenait pas en place, elle n'allait pas dormir de si tôt, elle était montée sur ressorts et ne se calmerait pas avant d'être totalement épuisée

_________________
❝ you make me make bad desicions❞ Boy, you know that you drive me crazy but it's one of the things I like. We got that hood love, we got that good love, we got that hot love. Bad boy, you make me make bad decisions. You've become my favorite since.

Arikook:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
admin à harceler si besoin

ÂGE :
28

INTERVIEWS :
630

admin à harceler si besoin

MessageSujet: Re: Love yourself, chicago hell tour   Ven 12 Oct - 17:03



Love yourself, chicago hell tour


Encore une fois, la voix de la jeune femme se fit entendre, tu finis par soupirer en silence. T'as toujours aimé entendre le chant des oiseaux, le vent souffler dans les feuilles des arbres, et pas une vache entrain de mettre bas, en espérant être capable de chanter. T'as jamais rien eu contre Ariana, mais tu commences à comprendre comment l'industrie de la musique est faite. La chanteuse fait quelques sons avec sa voix et immédiatement, quelque chose change le tout pour faire plus harmonieux. Dommage que ce n'est pas le cas présentement dans la voiture, t'aurais tout donné pour qu'Ariana puisse arrêter de bouger et surtout, de chanter. La chanson se termine, laissant place à quelque chose de plus doux, une chanson de Christina Perri, human. Cette dernière, tu l'aimes bien. Elle est douce, tu comprends parfaitement les paroles, tu peux facilement t'identifier avec cette dernière. « Tu permets. » T'as même pas le temps de lui dire que non, tu lui permets rien que déjà, elle sort un cd du lecteur à disque, et qu'elle balance ce dernier à l'arrière. Ce cd, tu y tiens beaucoup. C'est un cadeau de ta soeur, des partitions de musique, des partitions de guitare. Si jamais le cd finit par être grafigné, tu sais bien que tu ne pourras plus l'utiliser et ça te fais grimacer, et sortir de ton gonds. - Mais t'es folle ou quoi ? Non, je te permet pas. Je suis pas ... - Mais les premières notes d'une chanson que tu connais bien commence à remplir l'espace entre vous deux, tu préfères te taire, ajoutant un nouveau soupir entre tes lèvres. Si elle est pour écouter cette dernière en boucle, par contre, tu finiras pas paniquer. La voix d'un chanteur que tu aimerais bien rencontrer arrive tout doucement, Ariana recommence à bouger tout au long de la musique. Tu laisses couler, t'ajoutes pas un mot. Tant qu'elle se tait, t'as rien à dire. Tu veux pas commencer à paniquer pour rien car sinon, tu sais d'avance que t'auras pas fini avec elle. T'as connais un minimum pour avoir entendu certaines choses à son sujet, comme le fait qu'elle pouvait être une vraie plaie lorsqu'elle le voulait. Et ça, tu le veux pas. Tu veux pas te coller à une folle dingue, en manque de biscuits.

Les dernières notes de la chanson arrive, t'espères que c'est un disque copié, que la prochaine chanson sera celle des Backstreet Boys avec la jolie ''The One'' pas que t'aimes particulièrement cette chanson, mais cette dernière est tout de même plus approprié que bien d'autres. Les premières notes de ''Just dance'' se font entendre, la voix de ton amant également. Tu tends le bras, t'arrêtes le cd juste d'un coup. T'as pas envie d'entendre ça, t'as pas envie que la perchaude assise à tes côtés fasse un massacre avec cette chanson. Tu l'as écouté tu ne sais combien de fois depuis les derniers jours, uniquement pour te rappeler le son de sa voix. Surtout celle où il te disais d'attendre son retour, que vous pourriez parler de tout ça lorsqu'il sera de retour de sa tournée. Tu réalises que t'es peut-être entrain de faire la pire gaffe de ta vie, que t'es peut-être entrain de mettre un terme à quelque chose qui est tout juste entrain de commencer. T'avais même pas réfléchis à tout ce que ça pouvait impliquer, que t'allais devoir discuter avec lui devant des gens que tu ne connaissais presque pas ou pas du tout. T'as qu'en même croisé deux membres du groupe, mais t'as aucune idée du restant de la série. Et plus que tu roules, plus que tu te demandes ce que tu est entrain de faire. D'un coup sec, tu sors le cd du lecteur, tu ouvres ta fenêtre et tu balances ce dernier à l'extérieur, sans même de cérémonie. T'as pas l'intention d'entendre la voix d'Hoseok pendant tout le trajet, tu seras juste pas capable. Tu fais uniquement penser à ce qu'il t'as écrit pendant la soirée et ton coeur se serre en deux. T'as pas envie de devoir entendre sa voix, essayer de déchiffrer la moitié de ce qu'il raconte et ensuite, te dire qu'il y a encore quatorze chansons avant la fin du cd. Et qu'il y a un deuxième cd avec cette pochette là, un programme double.

Tu freines brutalement, t'as même pas le temps de te ranger sur le côté. Tu sautes littéralement sur Ariana, lui arrachant son sac à main des mains, tout en fouillant dans ce dernier. L'album Answer au complet ? Pas de problème. La fenêtre toujours ouverte, tu balances le tout à l'extérieur. Tu te fous qu'Ariana pleure, crie, mentionne n'importe quoi ou bien, qu'elle reste de marbre, tu veux juste pas entendre la voix de ton amant pour les prochaines heures. Et t'as pas envie non plus qu'Ariana te pose des questions, si jamais tu finis par t'essuyer les yeux après une chanson ou deux. Au passage, tu ramasses les cds dans le fond du sac, tu fais un petit ménage et tu balances tout à l'extérieur. Une fois ton méfait accomplis, tu lui redonnes le sac, sans faire attention, avant de repasser à la première, reprenant ta route. - Tu pleures pour qu'on retourne les chercher, je rebrousse chemin mais uniquement dans l'idée de passer dessus avec la voiture, d'accord ? - T'es peut-être un tout petit peu à cran en ce moment, il se pourrait que tu dépasses un tout petit peu les bornes avec elle, mais t'as pas envie d'entendre les nouvelles chansons de BTS tout au long du voyage. Et quelque chose te dis qu'Ariana aurait pris un malin plaisir à faire ''repeat'' sur les deux premières chansons. Tu décides de tourner le volume de la radio, te disant que tu peux bien lui accorder un tout petit peu de musique, pas très forte. '' You can call me artist, You can call me idol, Anim eotteon dareun mwora haedo, I don’t care '' Le karma ? Le destin ? Tout ce que t'en sais, c'est que t'as envie que cette aventure puisse déjà prendre fin, même si elle ne vient que de commencer et que tu t'avances vers la grande route, quittant peu à peu le quartier.

AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Star du mois

ÂGE :
25

INTERVIEWS :
886

Star du mois

MessageSujet: Re: Love yourself, chicago hell tour   Ven 12 Oct - 17:04

Tout ce qu'Ariana voulait c'était écouter de la musique, c'était ce qu'elle faisait tout le temps. Lorsqu'elle était chez elle, dans sa villa, la musique résonnait partout, à tout les étages et peut-être même jusqu'à l'extérieur. Ses colocataires devaient certainement devenir folles au bout d'un moment avec ses musiques et devaient certainement être heureuses quand elle n'est pas présente ou quand elles-même devaient s'absenter de la villa. Même ses huit chiens devaient en avoir marre de cette petite folle, à moins qu'ils ne soient aussi timbrés qu'elle. Tel chien tel maître, non ? Ariana avait prit l'initiative, ou plutôt le culot, d'insérer le CD provenant du dernier album des BTS au plus grand dam de Thomas à qui ça n'allait pas l'air de faire plaisir. Déjà est-ce que quelque chose lui plaisait dans sa vie ? Parce que présentement à part tirer la gueule et chouiner aux moindres paroles d'Ariana, il ne faisait rien d'autre. Lorsqu'Ariana jeta le CD de Thomas à l'arrière, il se mit alors à chipoter, la brune leva les yeux au ciel ne préférant pas répondre, de toute manière ça ne servirait à rien, sauf à le faire rager encore plus. Ce qui tentait vraiment Ariana, mais elle préféra se retenir pour éviter qu'il ne fasse une pneumonie.

La première musique du CD était déjà lancée, elle avait déjà commencer à bouger sur le rythme de la musique, profitant totalement du son de la voix de Kookie, d'autant plus que pour une fois, Thomas n'ouvrit pas la bouche pour se plaindre. Si ça tenait qu'à elle, elle aurait fait répéter le morceau pendant des heures et des heures, sauf qu'évidemment l'étrange personne à côté d'elle se ferait un plaisir de chipoter encore et encore. La première musique touche à sa fin et la seconde commence à se lancer, Ariana aimait beaucoup cette chanson aussi, sauf que Thomas en avait décidé autrement et arrête le cd. « Eh ! » Elle fronça totalement les sourcils, elle ne voulait pas qu'il stop la chanson, elle voulait écouter le cd sauf qu'il sort le cd du lecteur et le jette pas la fenêtre, Ariana lâcha un cri de terreur en mettant ses mains devant sa bouche, totalement horrifié par ce que venait de faire Thomas, mais comment avait-il oser faire ça ?! « Mais t'es complètement fou ?! Pourquoi t'as fais ça ?! » La petite chanteuse hurlait dans la voiture, indignée par ce qu'il venait de faire.

Elle hurla aussi lorsqu'il freina brusquement au plein milieu de la route pour lui sauter dessus afin de voler son sac à main qu'elle essayait tant bien que mal à lui retirer. En vain, il réussit à prendre tous les CD qu'elle possédait pour les balancer par la fenêtre en lui rendant le sac pour repartir. Elle avait les larmes aux yeux, ses précieux CD étaient éparpiller dehors par terre et elle ne pouvait même pas aller les sauver. Elle commençait vraiment à regretter d'être parti avec lui, ce qu'elle voulait tout d'un coup, c'était de sauter hors de la voiture et de retourner chez elle à se morfondre dans son lit, mais elle savait très bien que ce supplice mène à quelque chose de bien meilleur que de partager la route avec Thomas. Si elle tenait à voir Kookie, il fallait absolument qu'elle supporte ce dégénéré de Thomas. Il était totalement sur les nerfs, Ariana ne comprenait pas vraiment pourquoi, il avait peut-être ses règles, qui sait ? La brune souffla du nez en croisant les bras contre sa poitrine, tirant à son tour une tronche de trois kilomètres, elle tourna le regard vers la fenêtre. Préférant admirer le paysage plutôt que de voir la tronche de morue pas fraîche que faisait Thomas. Cependant il mit tout de même légèrement le son de la radio, Ariana eut un sourire plutôt satisfait en entendant que la musique en cours était celle des BTS. Dans tes dents, Thomas, ça t'apprendra à jeter les CD d'Ariana par la fenêtre. Le Karma peut être très violent quand il s'y met et là il venait limite d'éclater dans la tête de Thomas.

_________________
❝ you make me make bad desicions❞ Boy, you know that you drive me crazy but it's one of the things I like. We got that hood love, we got that good love, we got that hot love. Bad boy, you make me make bad decisions. You've become my favorite since.

Arikook:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
admin à harceler si besoin

ÂGE :
28

INTERVIEWS :
630

admin à harceler si besoin

MessageSujet: Re: Love yourself, chicago hell tour   Ven 12 Oct - 17:05



Love yourself, chicago hell tour


Un mal de tête commence à arriver tranquillement, t'as l'impression que ce dernier ne te quitteras plus, qu'il fera parti du voyage avec vous deux. Un peu comme la dépression qu'Ariana va finir par se taper si les choses continue ainsi. Tu ne sais pas pourquoi, mais tu t'imagines bien la chanteuse assis devant son ordinateur, tapant le prénom de Jungkook sur internet et baver sur toutes les images possibles qu'elle puisse trouver. Gifs et vidéos compris. Un peu comme une accro au shopping mais elle, une accro au biscuit. Tu soupires bruyamment lorsque tu remarques qu'elle te fait la gueule. Si elle n'est pas capable de comprendre tes raisons, tu ne peux rien y faire. Et non, tu ne peux lui expliquer. Il y a des trucs que tu ne peux même pas expliquer à toi-même alors, l'expliquer à quelqu'un d'autre, c'est peine perdue. Tu te vois mal aussi arriver, lui mentionner tout ce qui te passes par la tête, la raison première qui te pousses à partir ainsi à l'aventure, que t'es complètement fou amoureux d'un garçon que tu connais à peine et que elle, elle n'a rien à dire, qu'elle doit se taire et c'est tout. Tu finis par baisser le volume de la radio mais tu ne l'arrêtes pas. Quelques paroles ici et là, c'est mieux qu'entendre sa voix à vif. T'as jamais été capable d'écouter une chanson d'Hoseok depuis le début. Uniquement entendre sa voix quelques secondes te suffis pour te rendre étrange et te faire tout arrêter. - Tu mesure combien au fait ? - Tu lui poses la question, sans toute fois quitter la route des yeux. T'as pas vraiment envie de lui parler, mais t'espères tout de même qu'elle puisse te répondre. - Je te demande ça au cas où t'as l'intention de continuer à me faire la gueule. J'ai une toute petite valise mais je suis certain que tu entres à l'intérieur, malgré les bagages. - Tu continues de sourire mais beaucoup plus pour toi que pour elle. T'imagines l'histoire, tu l'imagines pliée en quatre pour entrer dans cette valise et tu ne peux t'empêcher de rire un peu. - Oh arrêtes, commence pas à tirer ton visage vers le bas, c'est pas très joli. - T'as jamais été quelqu'un qui parle beaucoup et c'est pour cette raison que tu préfères te taire pendant un petit moment, avant de reprendre de plus belle. Tu veux l'avertir d'un truc, tu veux qu'elle puisse comprendre que tu ne rigoles pas. - Si je t'emmènes là-bas, c'est uniquement dans le but de te rendre heureuse, compris ? Je veux pas de tes questions étranges, des clins d'oeil en coin ou que tu me demandes autrement la raison qui me pousse à partir à Chicago en pleine nuit, espérant y être avant le deux octobre, en début de soirée. - Tu parles probablement trop, mais peu importe, tu veux vraiment qu'elle puisse comprendre que tu ne vas pas revenir sur le sujet. - Et je ne veux pas de larmes, de cris, de marque d'affection ou de chansons débiles. La radio, c'est parfait, y'a personne qui décide rien. Si par contre une autre chanson de ce groupe passe, on change de poste radio immédiatement. - Tu veux pas devoir lui répéter cette partie, tu ne veux pas devoir tout lui réexpliquer non plus, mais tu y tiens, à cette règle. Tu te retiens depuis le début pour ne pas faire demi tour et retourner chez toi. Si t'es pour entendre la voix d'Hoseok pendant plus de vingt heures de route, tu finiras par paniquer et très certainement par craquer, te mettant à pleurer.

AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Star du mois

ÂGE :
25

INTERVIEWS :
886

Star du mois

MessageSujet: Re: Love yourself, chicago hell tour   Ven 12 Oct - 17:05

Après ce qu'avait fait Thomas, Ariana avait décider de tirer la tronche, elle lui en voulait d'avoir virer ses CD, elle voulait le jeter lui par la fenêtre et l'envie de retourner dans son lit se faisait de plus en plus ressentir, elle ne s'imaginait pas continuer la route ainsi. Elle l'entendit soupirer assez bruyamment, elle leva les yeux au ciel. Le silence commençait à se faire roi dans la voiture, seule la musique était présente, mais d'un coup Thomas posa une question à Ariana qui le regarda en arquant un sourcil, pourquoi il lui demandait ça. Elle souffla du nez et secoua la tête en entendant la suite de sa phrase. C'est vrai qu'au fond elle avait envie de rire, mais elle voulait se retenir alors elle tourna le regard vers la fenêtre en se mordant la lèvre. C'était pas bien difficile de faire rire Ariana, mais là elle voulait absolument se retenir et continuer de tirer la tronche. Alors qu'Ariana gardait le silence le plus complet il continuait de parler et bien ... Quand Ariana parle, il ne parle pas mais quand elle décide d'arrêter de parler et de faire la gueule il s'y met. « Je n'en ai rien à faire. » Elle grogna légèrement, elle se fichait totalement que ce ne soit pas "joli" comme il le dit, elle était contrariée et le sera pendant un bon moment c'était certain.

Elle gardait les bras croisés devant sa poitrine en tirant toujours autant la tête comme un enfant qui venait de se faire disputer parce qu'il avait surpris à faire une bêtise ou parce qu'on lui avait voler ses jouets. En effet, Thomas lui avait voler ses CD et les avait jeter un par un par la fenêtre alors oui, Ariana boudait encore plus qu'un enfant. Elle écoutait ce qu'il disait, quand il se mettait à parler c'était vraiment pour parler. Il aurait pu continuer à garder le silence, ça aurait été tout aussi bien après tout. Après qu'il ait finit son charabia, la chanteuse tourna la tête vers lui au bout de cinq minutes.  « J'tai pas écoutée, tu disais quoi ? » Elle eut un petit sourire ironique, évidemment qu'elle l'avait écouter, mais elle voulait pas lui donner cette satisfaction alors que lui n'avait pas voulu entendre un mot d'elle au début. « C'est bon ... J'ai compris. Tu m'entendras plus de tout le reste de la route. » Elle leva les yeux au ciel, si c'était ce qu'il voulait, elle le ferait. Après tout elle n'avait pus vraiment envie de parler à ce moment là.

_________________
❝ you make me make bad desicions❞ Boy, you know that you drive me crazy but it's one of the things I like. We got that hood love, we got that good love, we got that hot love. Bad boy, you make me make bad decisions. You've become my favorite since.

Arikook:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
admin à harceler si besoin

ÂGE :
28

INTERVIEWS :
630

admin à harceler si besoin

MessageSujet: Re: Love yourself, chicago hell tour   Ven 12 Oct - 17:06



Love yourself, chicago hell tour


« Je n'en ai rien à faire. » Toi qui avais essayé de lui faire un compliment, t'as raté ton coup. C'est vrai que t'as pas été très gentil pour la direction de ses cds, mais tu n'y peux rien, tu ne te voyais pas devoir baisser la musique à chaque passage de la voir d'Hoseok. Et c'est vrai que t'aurais agis ainsi. Tu peux juste pas l'entendre, tu peux juste pas te dire que dans plus de vingt-quatre heures, tu pourras l'entendre de vive voix. Avec son anglais de seconde base, son hésitation qui te fais fondre, ses mimiques un peu trop forcées pour être vraies mais qui te plais tout de même. T'as hâte de pouvoir lui sourire et qu'il puisse te le rendre à son tour, ce sourire. T'as hâte de pouvoir lui dire ce que t'as pas encore été capable de faire. Et t'as hâte aussi qu'Ariana arrête de te faire la tête pour quelque chose d'aussi matérielle. Dans un sens, elle pourrait être heureuse de ton agissement. Grâce à toi, elle devra acheter un nouvel album et ainsi, continuer à faire grimper les ventes de celui pour qui elle a le béguin. T'as l'impression que c'est plus que ça, juste avec l'agissement qu'elle a pu avoir lorsque tu lui a demandé de t'accompagner. T'as même pas dit où tu allais exactement, t'as même pas fait mention de la date d'arriver avant il y a quelques minutes et pourtant, elle était déjà prête à traverser les États-Unis au complet avec toi, uniquement pour se retrouver à quelque part, à Chicago.  « J'tai pas écoutée, tu disais quoi ? » T'oses même pas la regarder tandis que tu lèves les deux yeux en l'air, gardant le silence cette fois-ci. Ça a l'air d'être compliqué avec elle, tu ne peux même pas imaginer ce que ses colocataires doivent supporter avec elle. Tu ne peux même pas imaginer ce que tu vas devoir supporter pour les prochaines heures. C'était risqué de partir avec quelqu'un, comme ça, sur un coup de tête, mais tu sais qu'Ariana est ton poids d'encrage pour te rendre à Chicago. Sans elle à tes côtés, tu serais encore chez toi, à regarder tes textos, à te demander quoi faire avec tout ça. T'as trop écrit à Hoseok, t'as trop mentionné de choses pour tout laisser sous silence. Et t'as pas l'intention de garder ça comme ça, tu veux tout mettre au clair avec lui et ce, le plus vite possible. T'aurais pu signaler son numéro et essayer de lui parler au téléphone. Mais tout ceci aurait rimer faux et ça, tu le veux pas.

Tu finis par regarder du coin de l'oeil ta passagère, sans toute fois t'en vouloir pour ce que tu as fait. Avec le salaire qu'elle fait, elle pourra très facilement s'en payer tu ne sais combien d'album et très certainement, une partie du groupe aussi. Même si au fond, et tu la comprend parfaitement, elle n'aurait envie qu'acheter un membre de la meute. Et oh combien c'est plaisant de savoir que ce n'est pas le même. Si ça aurait été le cas, oui, t'aurais fait le trajet avec elle, tout ce serait passé de la même manière... sauf qu'Ariana aurait fini dans le ravin à quelque part. Tu peux le jurer. - Alors ... Pourquoi Jungkook ? - Tu sais très bien que t'as mal prononcé son prénom, mais tu sais aussi qu'elle peut comprendre ce que tu racontes. T'as encore le sourire aux lèvres lorsque tu hoches la tête négativement. - Si tu savais ce que ton frère m'a raconté à ce sujet ... je ne te pensais pas comme ça, Ariana. Vraiment pas. -

AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Star du mois

ÂGE :
25

INTERVIEWS :
886

Star du mois

MessageSujet: Re: Love yourself, chicago hell tour   Ven 12 Oct - 17:06

La décision de se taire était faite, Ariana ne voulait plus décrocher un mot avant un moment. Ça n'allait pas être facile pour celle qui avait la sale manie de parler encore et encore, elle avait toujours du mal à se retenir de parler, mais là elle ferait l'effort, au moins ça évitera d'avoir les piques que Thomas pourrait lui lancer. Ils ne se connaissaient pas plus que ça et pourtant on pourrait croire à deux enfants qui se chamaillent pour le même jouet dans la cour de récréation à la crèche. Au fond, Ariana était contente que Thomas l'ait invité à venir se joindre à lui pour aller à Chicago, même si elle ne savait pas pourquoi il s'y rendait ni même pourquoi avec elle, tout ce qu'elle voyait au bout du chemin c'était Jungkook, elle avait échanger des messages avec lui plutôt dans la journée, il avait fait comme si de rien n'était, comme si rien de cette soirée ne s'était passé, uniquement l'instant où elle était totalement ivre et qu'il avait été là pour la réconforté. Point, à la ligne. Pourtant Ariana, malgré ses nombreux grammes d'alcool dans le sang, se souvenait très bien de ce qu'il s'était passer et elle n'oublierai pas ça de sitôt, au contraire. Ca tournait en boucle dans sa tête comme un disque rayé, il fallait absolument qu'ils en parlent ensemble.

Le silence trônait dans l'habitacle du véhicule, ni l'un ni l'autre ne daignait prononcer un mot. Ariana fixait l'horizon qui défilait, totalement perdue dans ses pensées. Mais ce ne fut que de courte durée, Thomas lui demanda pourquoi Jungkook ... Et pourquoi il ne se tait pas et garde ses questions pour lui ? Ariana le regardait totalement buguer, les joues virant au rouge tomate, c'était incontrôlable, un sourire était apparut sur le visage de la chanteuse qui finit par tourner la tête, regardant droit devant elle. « Désolé j't'entends pas. La musique. » Elle se moquait de lui, elle lui rendait un peu la monnaie de sa pièce lorsqu'il avait fait la même chose quand elle lui avait demander pourquoi il tenait à aller là-bas. La musique n'était pas bien forte, elle avait très bien entendu ce qu'il lui avait dit, mais c'était surtout une ruse pour savoir quoi lui répondre derrière, elle ne savait pas vraiment quoi répondre dans le fond. La tête de la jeune femme se tourna d'un seul coup vers Thomas lorsqu'il mentionna que son frère avait pas mal parlé, les yeux écarquillés. Qu'est-ce que cet idiot avait bien pu aller raconter encore ? « Pourquoi lui ? Pourquoi pas un autre ? Hm. Ça se contrôle pas. Voilà pourquoi. » Ariana lâcha un soupir, ouais pourquoi Jungkook et pas quelqu'un d'autre ? Ça aurait certainement plus simple, mais non, il fallait qu'elle s'attache à lui ...  « Qu'est-ce qu'il a été raconté encore celui là ? » Ariana leva les yeux au ciel, sachant très bien que Frankie aimait exagérer dans ses propos lorsqu'il venait à raconter quelque chose.

_________________
❝ you make me make bad desicions❞ Boy, you know that you drive me crazy but it's one of the things I like. We got that hood love, we got that good love, we got that hot love. Bad boy, you make me make bad decisions. You've become my favorite since.

Arikook:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
admin à harceler si besoin

ÂGE :
28

INTERVIEWS :
630

admin à harceler si besoin

MessageSujet: Re: Love yourself, chicago hell tour   Ven 12 Oct - 17:07



Love yourself, chicago hell tour


Alors c'était ça, t'avais tapé dans le mile. T'avais cru comprendre certaines choses lorsque le frère d'Ariana t'avais parlé, mais pas complètement. Il t'avait indiqué que son groupe préféré était passé à Los Angeles, faisant lever des foules immenses et qu'ils étaient partis pour le Canada, pour quelques jours. T'avais compris de quel groupe il pouvait s'agir immédiatement, t'avais déjà vu l'interview de Grande avec celui qui fait battre ton coeur bien trop vite et beaucoup trop fort. Tu marques une petite pause, de quelques secondes, avant de faire semblant d'être surpris. Tu fronces les sourcils, simplement. Toi qui n'avais même pas agis lorsqu'elle t'avait joué le même tour, soit de faire semblant de ne pas t'entendre, tu t'amuses à essayer de la faire paniquer maintenant. T'as toujours aimé tendre des pièges aux autres et présentement, Ariana y a complètement mordu. - Ton frère ? Il m'a simplement dit que groupe préféré était de passage à Chicago et que t'aimerais bien pouvoir aller les voir, parce que t'étais bien amie avec un des chanteurs, c'est tout. Et puisque je dois me rendre à la même place pour le même jour, je me suis dis que je pouvais te rendre ce petit service et t'emmener avec moi ... Ça fait longtemps que ça dure entre vous deux ? - T'oses pas trop en ajouter, de peur de recevoir une claque derrière la tête, mais t'es certain qu'il se passe un truc entre les deux. C'est même évident. Sinon, elle n'aurait pas agis pour une simple chanson, pour un simple nom et surtout, pour une direction à prendre en voiture. Pour toi, c'est simple, Ariana est amoureuse. C'est bien. C'est très bien même. T'espères juste que c'est réciproque par contre, car sinon, c'est le coeur qui prendra le coup en premier et ça, ça fait mal. Si t'es prêt à l'aider dans cette histoire ? Non, pas du tout, elle peut très bien s'arranger toute seule. Elle est une grande fille, elle n'a pas besoin de toi pour trouver une manière de pouvoir faire comprendre au chanteur qu'elle l'apprécie vraiment. Le seul conseil que tu pourrais lui donner est de ne pas le mentionner par texto car te voilà sur la route, espérant pouvoir réparer ton erreur. - Attaches toi pas trop par contre, le retour à la réalité fait mal lorsque tu montes trop haut. - Tu mentionnes cette phrase sans vraiment faire attention, tu veux juste pas qu'elle s'attache trop dans une relation qui pourrait la faire souffrir. Il est évident que si elle continue ainsi, elle pourrait tomber et se faire très mal. - Il a pas l'air ... enfin, je veux dire ... il a l'air très proche d'un autre membre du groupe, tu trouves pas ? Toujours entrain de se toucher, de se prendre la main, c'est limite si on les trouve pas dans la même chambre à coucher. - Tu continues de fixer la route, t'as aucune idée de comment Ariana prend les choses présentement. - T'es certaine qu'il est pas ... enfin ... qu'il est pas ... - Tu termines aucunement ta phrase, tu ne sais pas trop comment expliquer le tout. Tu veux pas être trop sec dans ton choix de mot puisque dans un sens, ça te qualifie aussi dorénavant. Et ça, tu l'as compris depuis un tout petit déjà, lorsque t'as compris que le danseur principal du groupe était vraiment trop important pour toi pour le laisser de côté.  - Sait on jamais. Il passe tout son temps avec six autres garçons, il sort rarement de chez lui, préférant passer ses soirées et ses nuits avec les mêmes personnes ... - Tu marques encore un arrêt, t'es entrain de réaliser que t'es pris dans le même bateau. Et si Hobi serait attaché à quelqu'un d'autre dans le groupe, comme à Jungkook, par exemple ?

AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Star du mois

ÂGE :
25

INTERVIEWS :
886

Star du mois

MessageSujet: Re: Love yourself, chicago hell tour   Ven 12 Oct - 17:07

Thomas avait trouver la corde sensible d'Ariana, à son plus grand désespoir il commença à lui poser des questions sur Jungkook, la chanteuse commençait à se sentir plutôt mal à l'aise, les joues de la demoiselle étaient devenues encore plus rosées qu'avant, c'était vraiment son point le plus sensible en ce moment. A part son frère, personne ne connaissait les sentiments d'Ariana envers le coréen, pas même le principal intéressé à vrai dire, elle n'osait pas forcément lui en parler, puis ils n'avaient pas eu le temps. Ils avaient certes échangé un baiser ... voir deux. Mais rien de plus. Justes des baisers échangés alors que la demoiselle était ivre et qu'elle s'était laisser prendre par ce qu'elle ressentait ce soir là, elle était mal en point et Kookie avait été son seul secours... En fin de compte, Frankie n'avait pas tant parler que ça, il n'avait pas sorti les choses que sa soeur lui avait confier, il avait juste dit qu'elle était plutôt proche de l'un des chanteurs du groupe qui allait se produire à Chicago. « Et bien... Je pense que je devrais te remercier alors ... Merci. Et ça n'a jamais commencé de toute manière. » Elle soupire légèrement, elle n'allait pas non plus lui raconter qu'ils s'étaient embrassés, hors de question. Elle voulait garder ça pour elle, elle n'en avait pas encore parler à sa meilleure amie déjà alors ce n'est pas à un presque inconnu qu'elle irait raconté ses petites love story du moment. Elle écoutait Thomas parler et son coeur se serra un peu lorsqu'il lui conseilla de ne pas trop s'attacher, c'était ce qu'elle craignait le plus, elle y était attachée, c'était le problème. Elle ferma les yeux une seconde, inspirant profondément et se mordant l'intérieur des joues pour tenter de contenir ses larmes. Elle ne voulait pas être prise pour une idiote et avait la forte impression que c'était le cas. Il faisait comme si de rien n'était par message alors qu'il s'était passer quelque chose, rien de bien exceptionnel, mais il était sobre quand il a embrassé la chanteuse. « Je n'suis pas attachée.. » Mensonge. Ariana ne savait pas mentir, mais elle voulait pas l'admettre, elle voulait pas s'attacher à qui que ça soit, c'était ce qu'elle avait décidé après avoir rompu avec Pete. Plus d'attachement, plus de sentiment. Mais c'était plutôt raté, Elle y était tellement attachée que ça commençait à lui crever le coeur, c'était une mauvaise chose. Elle fronça les sourcils, essayant de comprendre où voulait en venir Thomas. « Qu'est ce qui te fait dire ça ? Tu les connais personnellement pour savoir ce genre de chose ? » Ariana fronça les sourcils, s'il disait ce genre de chose, ce n'était pas pour rien.

_________________
❝ you make me make bad desicions❞ Boy, you know that you drive me crazy but it's one of the things I like. We got that hood love, we got that good love, we got that hot love. Bad boy, you make me make bad decisions. You've become my favorite since.

Arikook:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
admin à harceler si besoin

ÂGE :
28

INTERVIEWS :
630

admin à harceler si besoin

MessageSujet: Re: Love yourself, chicago hell tour   Ven 12 Oct - 17:08



Love yourself, chicago hell tour


Elle te remercie, tu grimaces légèrement. C'était pas ça le but, t'avais pas dit tout ça pour qu'elle puisse te remercier, bien au contraire, mais uniquement dans le but qu'elle puisse comprendre que tu faisais ça pour elle et que pour toi, ça n'avait aucune importance. Tu veux pas commencer à devoir lui expliquer que tu t'es attaché à un garçon qui te plais vraiment, que t'as passé les plus beaux moments de ta vie dans ses bras et que t'as rien qu'une envie, soit d'aller le retrouver pour lui dire de ne plus partir loin de toi. T'es pas capable de le mentionner devant un miroir alors, devant quelqu'un d'autre, c'est blocage total. - Oui c'est ça, à d'autre. - Non, tu ne l'as croit pas du tout. Elle avait ce petit sourire niais au visage, lorsque la voix de Jungkook est arrivé, quelques minutes plutôt. Et il y a à peine quelques secondes, elle avait toujours le même sourire lorsque tu as prononcé le prénom du jeune homme. T'es peut-être un imbécile de temps à autre, mais t'es quand même capable de voir quand quelqu'un ment et qu'il est entrain de tomber amoureux. T'avais le même visage, il y a peu.

Tu préfères tout de même continuer sur ta lancée, préférant ne rien déranger à ce sujet. Si Ariana mentionne qu'elle n'est pas attachée, ça doit être pour quelque chose, elle doit avoir ses raisons. Tu ne sais pas lesquelles mais tu devines bien que ce doit être à cause d'une gênes quelconque. Un peu comme toi à vrai dire, lorsque tu as commencé à fréquenter Hoseok. T'as préféré garder le tout pour toi et t'espères bien que personne n'est au courant de quelque chose entre vous deux. Ça serait ta perte, t'en es certain. - Je ne les connais pas personnellement ... Ton frère m'en a parlé. - Dès que tu as une chance, tu glisses le prénom du frère d'Ariana, en espérant pouvoir avoir l'esprit tranquille. À vrai, t'as fouillé sur internet, t'as lu des choses sur le groupe, sur les coutumes également. Et depuis hier, t'as même commencé à regarder quelques traductions anglais/coréen, voulant le comprendre et essayant de jouer dans sa langue maternelle pour pouvoir t'exprimer en retour. T'es peut-être pas le meilleur pour cacher ce que tu ressens et tes sentiments, mais t'espères tout de même passer inaperçu pendant un moment avec lui. Tu veux pas voir ta vie étalée devant tout le monde et comprendre que t'as merdé. - Je connais seulement un membre du groupe. Je l'ai croisé à une soirée et c'est tout. - Et c'est vrai. Et t'as forcé sur le ''et c'est tout''. Ensuite, les choses ont avancé à une vitesse incroyable. Mais ça, pas la peine qu'Ariana puisse le savoir. Jamais tu ne pourrais te le pardonner sinon. Tu marques encore une pause, avant de fixer la jeune femme une demi-seconde. - J'aurais pu te montrer certaines photos qui me laisse penser qu'il est peut-être en couple avec quelqu'un aussi mais bon ... t'as pas été gentille et on sait tout les deux où a fini l'album, han ! - Tu fais allusion à ta petite crise de tout à l'heure, lorsque tu as décidé de tout balancer de la voiture.

AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Star du mois

ÂGE :
25

INTERVIEWS :
886

Star du mois

MessageSujet: Re: Love yourself, chicago hell tour   Ven 12 Oct - 17:08

Le décès de Mac Miller et sa rupture avec Pete lui avaient déjà assez tuer le cœur comme ça, pas la peine d'en rajouter plus comme ça. Elle était bien trop sensible pour supporter encore des choses qui l’anéantirait encore plus. Elle l'avait déjà assez compris lorsqu'elle avait décidé de se bourrer la gueule un soir, ce fameux soir qu'elle avait été pleurer chez les BTS. Ariana avait fait son retour seulement en début d'année, en Avril en sortant No Tears Left You Cry, après presque un an d'absence suite à l'attentat de Manchester à la fin de son concert. Cet instant avait été traumatisant pour elle, c'est pour cela qu'elle avait sorti ce single, montrant qu'elle s'était reprise en main et qu'elle était de retour pour le plus grand bonheur de ses fans. Sauf que dernièrement avec le décès de son ex petit ami et de son attachement à Jungkook, rien n'allait plus dans la tête d'Ariana.  « Ne me crois pas, c'est pas mon soucis. » Elle fit rouler ses yeux, il l'avait bien comprit que c'était un énorme mensonge qu'elle sortait là. Après tout ça se voyait comme le nez au milieu de la figure qu'elle ressentait bien des choses envers le coréen, mais elle essayait de passer au dessus, elle voulait évité ses sentiments, mais évidemment c'est pas en allant le retrouvé à l'autre bout du pays qui ferait qu'elle oublierait ses sentiments pour lui, bien au contraire. Elle n'avait pas spécialement envie d'en parler de toute manière, elle-même ne savait pas vraiment ce qui se tramait entre lui et elle, si ce n'est que quelques baisers. « Frankie ne les connait pas plus que ça. » Elle essayait de se persuader, après tout Frankie les avait juste rencontrer au BBMAs lui aussi, il en était fan de ses gars là depuis leur début et il avait été tellement excité de les rencontrer ce soir là. Mais il n'était pas non plus à grand ami à eux, fallait pas exagérer. « Ah oui ? C'est lequel ? » Ariana avait poser la question seulement pour savoir du quel il parlait ... Encore faut-il qu'elle arrive à mettre le nom sur le visage parce qu'elle encore du mal à en reconnaître deux ou trois. « Hm t'es gentil, mais tu peux garder ses photos, j'en veux pas. » Ariana préférait totalement évité de voir ces fameuses photos comme il le prétend avoir. Après tout, si c'était le cas, Jungkook lui dira clairement, ou pas. Mais en tout cas ce n'était pas à un inconnu de lui annoncer ce genre de chose. « De toute façon, je m'en fiche qu'il soit en couple ou non, il ne se passe rien entre nous. On est juste des amis, c'est tout. » Oui rien que des amis, c'était seulement ce qu'ils étaient.

_________________
❝ you make me make bad desicions❞ Boy, you know that you drive me crazy but it's one of the things I like. We got that hood love, we got that good love, we got that hot love. Bad boy, you make me make bad decisions. You've become my favorite since.

Arikook:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
admin à harceler si besoin

ÂGE :
28

INTERVIEWS :
630

admin à harceler si besoin

MessageSujet: Re: Love yourself, chicago hell tour   Ven 12 Oct - 17:08



Love yourself, chicago hell tour


« Frankie ne les connait pas plus que ça. » Alors là, tu n'en savais rien. Tu avais sorti ça comme ça, t'avais essayé de t'en persuadé, t'avais pris une chance et t'avais espéré que cette dernière puisse te porter chance. T'allais devoir t'expliquer sur tes propos, mais t'allais trouver une autre manière de t'en sortir à la place de lui dire la vérité. Tu ne te vois pas lui raconter que t'as rencontré un membre du groupe, que t'es tombé amoureux, que vous avez passé un moment à vous aimer tout les deux et qu'il te manque vraiment. C'est pas quelque chose que t'as été capable de te mettre en tête rapidement alors, tu ne te vois pas commencer à l'expliquer à quelqu'un que tu ne connais que de nom et de voix. Elle te demande ensuite lequel que tu peux connaitre, et tu préfères garder le silence. Tu veux pas en parler, tu veux pas devoir tout expliquer. Tu sais qu'elle te posera des questions et ça te sers le coeur en ce moment. T'aurais pas du commencer à parler de toi, t'aurais du continuer de garder le silence sur ce sujet. Tu vois pas pourquoi tu as ouvert ta grande bouche, autre que pour lui dire de se taire et d'arrêter de faire sa folle. Maintenant, t'es pris avec un sujet qui ne te rends pas à l'aise, tout en espérant qu'il puisse arrêter assez rapidement.

- Elles sont dans l'album que t'as plus ... - Tu te risques un coup d'oeil dans sa direction, tout en levant les yeux en l'air. Tu te rends encore une fois que tu parles trop, que ça ne serait pas ton genre d'avoir ces photos en ta possession et tout ce qui va avec. - Ma soeur possède l'album, elle me l'a vaguement montré. - T'essaies de t'en sortir avant même qu'elle ne puisse te poser des questions. Tu veux pas commencer à lui dire que t'as rencontré quelques membres du groupe aussi, espérant avoir des réponses à tes questions. Tu veux pas partir sur ça, car tu sais que tu devras faire descendre Ariana ensuite, uniquement pour qu'elle puisse garder le silence. - On sait tous comment de bons amis finissent ... - T'as parlé tout bas, plus à toi-même qu'autre chose. Tu es entrain de te demander dans quoi tu t'embarques en ce moment, comme si t'avais besoin de parler, de te défouler aussi. Depuis le début, tu gardes tout ça pour toi, t'as pas vraiment parlé avec personne, t'as jamais mentionné le prénom de ton amant. Et c'est pas quelque chose que t'as envie de faire en ce moment, même si t'es entrain de te demander si en parler ne pourrait pas te libérer. - Si tu serais juste amie avec lui, je crois pas que tu serais si excitée d'aller le voir, je me trompe ? Et c'est correct, tu peux le dire, c'est pas comme si j'allais en parler à quelqu'un. - Tu continues avec tes questions, t'en as beaucoup à poser depuis des semaines. T'as tellement de choses à demander à tout le monde, en vrai. Et tu te retiens pour ne pas lui montrer les textos que ton ami t'as envoyé, pour lui demander son opinion. T'es pas certain de faire la bonne chose, soit de te rendre à Chicago pour régler tout ça. T'es même pas certain que c'est la bonne chose d'emmener Ariana avec toi. Tu te demandes s'il est trop tard pour ouvrir la portière du passager et de pousser la jeune femme pour pouvoir l'oublier un peu.

AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Star du mois

ÂGE :
25

INTERVIEWS :
886

Star du mois

MessageSujet: Re: Love yourself, chicago hell tour   Ven 12 Oct - 17:09

Ariana se sentait plutôt mal à l'aise de la tournure de la conversation. Quand il s'agissait de parler de Jungkook, rien n'allait plus, elle avait les mains moites, ce sourire niais sur le visage qu'elle tentait de masquer, mais c'était plus fort qu'elle. Elle commençait limite à avoir mal aux joues a force de sourire autant. Ça l'énervait de se sentir ainsi pour quelqu'un, elle avait l'impression d'avoir perdu tous ses moyens, elle ne savait pas du tout où elle en était et dans le fond, elle n'était même pas certaine de vouloir savoir quoi que ça soit, elle ne voulait pas. Elle voulait juste se concentrer sur ses musiques et sa prochaine tournée, qui n'allait peut-être pas se faire, d'ailleurs. Puis elle ne voulait pas savoir si Jungkook était en couple ou non, car là c'était certain qu'elle ferait en sorte de rentrer chez elle avant même d'arriver à destination. Après cette conversation, son sourire avait disparu, elle avait une boule au ventre en imaginant Jungkook avec quelqu'un, elle secoua la tête pour expulser ces images de sa tête, si elle continuait d'y penser, c'était certain qu'elle ressentirait encore plus de choses au fond d'elle et elle voulait évitée ça au maximum. Après tout, si elle allait le voir c'était pour mettre ça au clair parce qu'ils ne se sont pas reparler de ce baiser et elle n'aime pas rester dans une confusion pareille. « A qui la faute si je ne l'ai plus d'ailleurs... » Elle soupira et passa une main sur ses yeux, commençant à ressentir la fatigue arrivée et qui commençait à peser sur ses yeux. « T'aurais du emmener ta soeur à ma place. » C'est vrai, il aurait pu partir avec elle plutôt qu'avec Ariana, parce qu'en vrai, Ariana stressait d'aller là bas, elle ne le sentait pas, elle sentait que ce serait une des pires idées qu'elle ait pu avoir dans sa vie. Thomas avait dit quelque chose que la chanteuse n'avait pas très bien entendu, elle le regarde avec un air interrogateur, mais elle préféra ne pas lui demander de repeter, parce qu'elle se doutait qu'il ne le ferait pas et lui dirait quelque chose du genre " t'avais qu'à écouter". « ... T'as peut-être raison ... » Elle voulait pas en dire trop, de toute façon, Thomas ne sera certainement pas intéresser à ses histoires avec le coréen ou avec n'importe qui d'autre. La chanteuse de mit à bailler en s'étirant légèrement. « Je ... J'vais dormir un peu ... Si jamais tu veux dormir, hésite pas à me réveiller pour que je prenne le volant. » Cela pourrait être choquant, mais la demoiselle avait son permis de conduire, bien qu'elle n'utilise pas souvent sa voiture personnelle, surtout depuis qu'elle avait eu son accident lorsqu'elle se rendait chez son ex, Big Sean.

_________________
❝ you make me make bad desicions❞ Boy, you know that you drive me crazy but it's one of the things I like. We got that hood love, we got that good love, we got that hot love. Bad boy, you make me make bad decisions. You've become my favorite since.

Arikook:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
admin à harceler si besoin

ÂGE :
28

INTERVIEWS :
630

admin à harceler si besoin

MessageSujet: Re: Love yourself, chicago hell tour   Ven 12 Oct - 17:09



Love yourself, chicago hell tour


Toujours de ta faute. Comme si c'était de ta faute si la demoiselle n'était pas contente, comme si c'était de ta faute si l'album du groupe que vous affectionnez tout les deux, se trouve à quelque part dans une rue de Los Angeles. « T'aurais du emmener ta soeur à ma place. » Tu hoches la tête négativement et assez rapidement. Emmener Ava avec toi ? Non, jamais. T'as justement peur qu'un jour, tu doives lui expliquer qu'il y a quelque chose entre un chanteur connu dans le monde entier et toi. Ça serait atroce et tu le sais. Tu te rappelles encore quelques problèmes que tu as eu avec ta petite soeur, lorsqu'elle a compris que t'allais revoir Liam Neeson, l'an passé. T'avais presque du l'attacher pour ne pas la voir débarquer et se montrer sur les photos que vous aviez prises tout les deux. Ava, tu l'adores, tu serais vraiment heureux de pouvoir lui présenter quelqu'un, de lui mentionner que t'es amoureux et que cette fois-ci, t'as vraiment envie d'essayer d'aller plus loin... mais tu sais que ça ne sera pas beau. En seulement quelques secondes, elle est capable de faire vivre un enfer à ton chat, Miss Grande. Oui, t'avais décidé de l'appeler Miss Grande puisqu'elle a une grande gueule, qu'elle ronronne presque jamais et que depuis quelques temps, elle te fuis. Joli surnom et surtout, très représentatif.

- T'oublies ma soeur, elle ne pourrait pas comprendre. - Au fond, y'a personne qui peut comprendre non plus. Que ce soit ce qui est entrain de se passer dans ta tête ou encore, dans cette voiture. T'essaie de parler des sentiments que la chanteuse peut avoir pour le chanteur et t'espères qu'en même temps de lui faire réaliser qu'il est peut-être beaucoup plus important qu'elle ne pourrait le penser, réussir à te faire comprendre que t'es sur la bonne voie toi aussi. Que tu fais pas tout ça pour rien et qu'au bout, t'arriveras à faire quelque chose de bien. « ... T'as peut-être raison ... » Tu sais que t'as raison, c'est tout simple. Ariana agit comme toi lors de la première semaine, lorsque t'as compris que Hoseok était très important dans ta vie. Elle essaie d'éviter la conversation, n'est pas capable de parler de cette personne librement, rougis à rien ... Tu te vois un peu comme le mois passé et ça te fais rigoler, bien malgré toi.

Ce n'est pas le fait qu'Ariana veule dormir qui te causes problème, mais le fait qu'elle puisse prendre le volant de ta voiture. Ce n'est peut-être pas le modèle de l'année, t'es peut-être du pour la changer prochainement aussi, mais tout de même, tu veux pas avoir d'accident ou encore, comprendre que son permis, elle l'a pris dans une boite de céréale. Oui, il était bien possible que la chanteuse puisse avoir ce dernier. Pendant un moment, ils en donnait à n'importe qui alors ... - Non merci, tu touches pas. - T'as parlé d'un ton franc, très direct, te voulant être clair. Tu veux qu'elle touche à ta voiture, tu veux même pas qu'elle y pense. - C'est non. - T'as repris ta phrase, encore plus direct que tout à l'heure. Tu veux vraiment rien savoir, c'est vraiment inutile si elle souhaite insister. - Je préfère arrêter et dormir dans la voiture au lieu de te laisser toucher au volant. Et sois sans crainte, on arrêtera de jour, il fait un peu moins froid dehors. Tu pourras aller t'allonger sur le bord de la route librement, il est pas question qu'on dorme ensemble. -

AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Star du mois

ÂGE :
25

INTERVIEWS :
886

Star du mois

MessageSujet: Re: Love yourself, chicago hell tour   Ven 12 Oct - 17:10

Elle avait totalement perdu l'envie de se rendre à Chicago, c'était certain, elle était présentement en pleine reflection. Elle avait envie de demander à Thomas de s'arrêter là et de l'â lacher ici en plein milieu de la nuit pour retourner chez elle parce qu'elle n'avait pas le courage de voir Jungkook, mais elle avait aussi envie de le revoir et n'arriverait complètement pas à attendre son retour le vingt-et-un octobre pour lui parler et c'est encore moins par message qu'elle le ferait, elle voulait l'avoir devant elle, au pied du mur comme on dit. Ariana ne pouvait pas laisser trainer ça encore plus de deux semaines, c'était impossible. « Qu'est ce qu'elle ne pourrait pas comprendre ? » La brune haussa les sourcils, se demandant clairement de quoi il pouvait parler, il aurait pu très simplement lui dire qu'il souhaitait lui faire plaisir en l'emmenant au concert des BTS puisqu'elle à l'air de les apprecier étant donné qu'elle posséderait le dernier album selon Thomas. Mais d'un sens heureusement qu'il n'a pas voulu emener sa soeur, sinon Ariana ne serait pas là présentement à traverser les Etats-Unis pour une seule et unique personne. Qu'elle est pathétique cette Ariana, traverser le pays pour une personne, elle n'avait jamais fait ce genre de chose auparavant. Pourquoi le faire maintenant ? Elle était stupide d'agir ainsi, mais elle ne pouvait pas s'en empêcher.

La fatigue commençait à remporter le combat contre Ariana, il faut dire qu'il était déjà au moins quatre heure du matin, elle s'était levée aux environs de neuf heures la veille alors forcement qu'elle commençait grandement à ne plus savoir tenir ses yeux ouverts. Elle avait cependant proposer à Thomas de conduire si jamais il souhaitait dormir sans pour autant perdre de temps sur la route, seulement le jeune homme refusait catégoriquement qu'Ariana touche à sa voiture. « Tant mieux, j'ai pas envie de conduire de toute manière. » Elle hausse alors les épaules en penchant la tête sur le côté, elle était plutôt du genre à se faire conduire plutôt qu'à conduire elle-même. Elle avait apprit à conduire simplement pour le fait de savoir au cas où, elle préférait largement dormir ou écouter sa musique tranquillement sans avoir à se concentrer sur la route.« A ton avis pourquoi je décide de dormir maintenant ? Pour éviter de devoir dormir dans la journée en même temps que toi. » Il était énervant ce gars là, comment Frankie pouvait supporter sa présence ? Ca faisait à peine une heure qu'ils étaient là dans cette voiture, qu'Ariana avait envie de faire un AVC pour avoir la paix. « T'en fais pas, j'comptais me foutre sur la banquette arrière ou grand bien même dans le coffre pour dormir, c'est plus confortable.. » Elle préférait largement être réveiller s'il se mettait à dormir, juste pour avoir l'envie de l'emmerder quelque peu. Elle décida finalement de se tourner comme elle le pouvait dos à Thomas pour presque se mettre en position fœtal sur le siège.

_________________
❝ you make me make bad desicions❞ Boy, you know that you drive me crazy but it's one of the things I like. We got that hood love, we got that good love, we got that hot love. Bad boy, you make me make bad decisions. You've become my favorite since.

Arikook:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
admin à harceler si besoin

ÂGE :
28

INTERVIEWS :
630

admin à harceler si besoin

MessageSujet: Re: Love yourself, chicago hell tour   Ven 12 Oct - 17:10



Love yourself, chicago hell tour


Tu préfères ne pas parler de ta soeur, surtout dans ce genre de conversation. Tu sais que si ça continue ainsi, tu devras trop parler et t'en as pas envie. Tu préfères garder le tout pour toi, le plus longtemps possible. Tu hausses les épaules à nouveau, t'espères qu'Ariana pourra arrêter cette conversation. T'as pas envie d'en discuter d'avantage, c'est tout. C'est ton jardin secret et t'aimerais pouvoir le garder pour toi. Tu sais que dès que tout sera mis sur table, rien ne sera pareil et pour l'instant, t'en as pas envie. C'est ton monde, tes sentiments et ta vie, pas question que quelqu'un décide de jouer avec ça. Et maintenant, elle n'a pas envie de conduire ... C'est bien une fille, elle n'est jamais contente. Pendant quelques secondes, tu te demandes si t'as bien fait de l'emmener avec toi finalement. C'est pas une partie de plaisir présentement, t'en souffres à l'intérieur. Et c'est pas uniquement au sujet de la conversation, mais avec le tout. Que ce soit avec la musique, ses chansons, le temps que tu vas devoir partager avec elle ... tout ça, c'est comme trop tout d'un coup.

- Parce que tu crois que je vais te donner le choix ? C'est le coffre ou directement sur l'autoroute. - Tu soupires, t'en as marre de ses propos et de ses questions depuis le tout début. Bon d'accord, toi aussi tu lui poses des questions, mais pour ta défense, Ariana en a parlé un peu à son frère et toi, t'es au courant de pas grand chose, mais t'as bien remarqué les petites étoiles qui brillent lorsqu'elle mentionne le surnom de Jungkook. Tu pourrais être aveugle et les voir aussi. T'as du être comme ça aussi, au tout début. Si c'est le cas, t'espères seulement que ce n'était pas le cas lorsque tu étais avec Hoseok, seul à seul. T'aurais eu l'air d'un imbécile, découvrant pour la toute première fois ce que c'est, d'être amoureux. Tu finis par fixer Ariana qui prend place en boule sur le siège, espérant certainement pouvoir dormir un peu. T'attends quelques secondes, avant d'allumer la radio, mettant cette dernière dans le tapis, te mettant à chanter à tue-tête: - I know what you did last summer,  Just lied to me, "there's no other" , I know what you did last summer, Tell me where you've been - Tu connais la chanson, mais tu veux pas chanter les autres paroles, c'est bien assez comme ça. T'espères simplement qu'elle pourra comprendre le message, t'as compris qu'elle avait un faible pour le chanteur et t'es pas prêt à la laisser tranquille. Même pas une seconde.

AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Star du mois

ÂGE :
25

INTERVIEWS :
886

Star du mois

MessageSujet: Re: Love yourself, chicago hell tour   Mer 17 Oct - 8:59


LOVE YOURSELF, CHICAGO HELL TOUR
Thomas & Ariana.
Ça ne faisait pas bien longtemps que les deux avaient prit la route et Ariana avait l'impression que ça faisait une éternité, elle regarde alors l'heure qui était indiqué sur le tableau de bord de la voiture .. presque cinq heures du matin, elle lâcha un long soupire, la route allait vraiment être longue. Déjà que de faire autant de route comme ça, c'est pas quelque chose qu'Ariana apprécie, mais alors là avec Thomas en plus, c'était juste horrible. Habituellement quand deux personnes sont en voitures, elles s'amusent à chanter ou tout simplement à discuter. Avec Thomas c'était autre chose, le silence était roi et lorsqu'ils se décidaient à parler, c'était plutôt froid. Ariana se demandait vraiment s'il était froid de nature ou bien s'il avait juste quelque chose qui le tracassait ces derniers temps pour qu'il agisse ainsi. Après tout elle ne le connaissait que de nom par son frère. Si son frère est ami avec lui, c'est qu'il est cool en temps normal, peut-être. Frankie est une boule d'énergie et la majorité de ses amis sont du même genre, c'est pour ça que présentement ça étonnait un peu Ariana que son frère soit ami avec Thomas qui n'a pas l'air forcément amusant. Il était plutôt bizarre même, il parlait d'un truc et changeait tout aussi rapidement de conversation. Autant qu'il se taise totalement, c'est bien mieux.

Ariana fronça les sourcils à la remarque de la grande frite à côté d'elle lorsqu'elle lui dit qu'elle préférait dormir dans le coffre plutôt qu'à côté de lui, elle préféra se taire en roulant des yeux avec à son tour un soupire. Quel infecte personnage. De toute façon Ariana était bien trop fatiguée que pour continuer de parler avec lui. Tandis qu'elle s'était mise en boule sur le siège de la voiture, Thomas avait décidé de remettre la radio tout en chantant à tue-tête. Ariana tourna la tête vers lui, le regard interrogatif, depuis tout à l'heure il tire la tronche limite parce qu'il y a de la musique et là il se met à chanter à tue-tête, il est vraiment pas normal ... La chanteuse secoua la tête avant de se remettre correctement en boule sur la siège, ignorant totalement Thomas. Il pouvait bien chanter à tue-tête c'est pas ça qui dérangera Ariana pour dormir, bien au contraire. Elle était clairement habitué à s'endormir avec des musiques alors il pouvait mettre tout ce qu'il voulait, elle continuera à s'endormir tranquillement. Ce qui ne tarda pas à arriver, Ariana finit totalement par s'endormir toute blottit sur elle-même
code by bat'phanie

_________________
❝ you make me make bad desicions❞ Boy, you know that you drive me crazy but it's one of the things I like. We got that hood love, we got that good love, we got that hot love. Bad boy, you make me make bad decisions. You've become my favorite since.

Arikook:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
admin à harceler si besoin

ÂGE :
28

INTERVIEWS :
630

admin à harceler si besoin

MessageSujet: Re: Love yourself, chicago hell tour   Ven 19 Oct - 23:40



Love yourself, chicago hell tour


T'as jamais vraiment aimé parler, vraiment aimé t'exprimer et encore moins avec quelqu'un que tu ne connais presque pas. Ou pas du tout, comme présentement. Tu aurais du demander à Frankie des conseils pour sa soeur, comme: comment dompter la bête rageuse. Au final, t'allais peut-être devoir t'arrêter à quelque part pour le restant de la nuit, ne voulant pas rester trop longtemps à ses côtés. L'agissement de la jeune femme ne t'inspires pas confiance, t'as plus l'impression qu'elle a accepté ton invitation pour te nuire. Que ce soit dans son agissement ou encore, dans ses paroles.Et plus que le temps passe, plus tu vois que tu avais raison. C'est pas petit ce qui se passe entre elle et un membre du groupe. Un peu comme toi, au final. Mais de la manière qu'elle se comporte, le tout à l'air réciproque. Toi, tu es en direction d'un avenir incertain, de paroles que tu n'arriveras même pas à placer et surtout, d'un mal de crâne qui finira par avoir ta perte. D'une certaine manière, tu jalouses terriblement la jeune femme qui essaie de prendre place confortablement sur le siège passager. Elle t'écoeure même au plus haut point, même si elle n'a rien fait pour mériter ce sort. Elle sourit simplement à la vie, espérant que cette dernière puisse être clémente avec elle. De ton côté, tu n'y crois pas vraiment. Si les choses auraient pu se passer mieux, tout ceci serait déjà arrivé. Tu veux simplement être certain de tes choix, arrêter de tourner en rond et surtout, mettre un mot sur l'aventure que tu as eu avec le danseur principal de ce groupe, Tu te moques royalement de ce qui pourrait te dire après, de ce que les gens peuvent bien penser. T'as juste besoin de savoir, de comprendre et t'ignores si tu dois demander conseil à celle qui vient tout juste de s'endormir à tes côtés.

Tu décides de mettre ton clignotant, et tu t'engages sur le bord de la route, de manière à ne pas déranger personne. Au lieu de prendre ton temps pour te stationner, tu préfères actionner la pédale des freins d'un seul coup, obligeant Ariana à se déplacer sur son siège, juste d'un coup. Oui c'est vrai, ça réveille mal, mais t'en as rien à faire. - Tu me conseilles quoi, pour une histoire d'amour à sens unique ? - T'as besoin de conseil, mais t'es pas prêt à tout lui expliquer non plus. T'as mis la voiture sur arrêt, tu redécolleras lorsqu'elle t'auras répondu.

AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Love yourself, chicago hell tour   

Revenir en haut Aller en bas
 
Love yourself, chicago hell tour
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Election - Grande Saline: Second tour necessaire!
» Le consulat Général d'Haiti à Chicago présente...
» Tour de Farce
» Absolarion Love.
» La Tour du Savoir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
IDOL ★ :: The rest of the world :: Once upon a time :: Flashback-
Sauter vers: